Aller au contenu principal

Emploi
Adéfa : des projets pour valoriser l’emploi salarié en agriculture

L’Adéfa Maine-et-Loire tenait, vendredi 18 juin, son assemblée générale à la Maison de l’agriculture à Angers.

À la tribune, de gauche à droite : Gérard Gallard, secrétaire adjoint, Jean-Yves Fouin, vice président, Olivier Caillé, président, et Martine Gendron, trésorière.
À la tribune, de gauche à droite : Gérard Gallard, secrétaire adjoint, Jean-Yves Fouin, vice président, Olivier Caillé, président, et Martine Gendron, trésorière.
© AA

Le rapport d’activité a mis en avant les points forts de l’année. La Bourse de l’emploi, qui met en relation les employeurs à la recherche d’un salarié et les candidats adéquats, a vu son activité augmenter de 70 % en 2009. Après 18 mois de concertation, la charte de l’emploi saisonnier a été finalisée et signée par 37 partenaires institutionnels en dé-cembre dernier. Une réflexion sur la mise en place d’une démarche prospective sur les emplois et compétences de demain a également été menée, en lien avec les organisations professionnelles intervenant sur ce champ.
Les témoignages de Myriam Touzeau, du Fafséa et de Thomas Ligavan, de la FRSEA Bretagne, ont illustré ce dernier axe au travers de leurs expériences respectives : l’accompagnement de maraîchers de Loire-Atlantique dans des démarches de gestion des ressources humaines et de gestion prévisionnelle des emplois, et la mise en place d’un observatoire prospectif de l’emploi agricole en Bretagne.
En 2010, l’association entend continuer à s’affirmer en tant qu’interlocuteur au niveau de l’emploi agricole, tant sur l’accompagnement des employeurs dans leurs recrutements que vis-à-vis des acteurs de l’emploi-formation. Les projets sont nombreux : mise en œuvre de la charte de l’emploi saisonnier par des expérimentations sur trois sites pilotes, mise en place d’un nouveau dispositif de découverte des métiers de l’agriculture à destination des demandeurs d’emploi et démarrage de l’observatoire de l’emploi agricole.

Isabelle Bispo

Repères

 

Association paritaire, l’Adéfa rassemble représentants des employeurs (FDSEA, Fédération viticole de l’Anjou, Syndicat départemental des producteurs de fruits, Union horticole de l’Anjou, Union des Cuma Pays de la Loire section 49 et Entrepreneurs des territoire) et représentants des salariés (CFDT, CGC, CFTC et FO) afin de mettre en relation employeurs et demandeurs d’emploi par la Bourse de l’emploi, de construire des actions pour valoriser l’emploi dans les entreprises agricoles, et de coordonner les initiatives s’y rapportant dans le département.

Ses partenaires sont les organisations professionnelles agricoles, acteurs de l’emploi (Pôle emploi, Direccte, Maisons de l’emploi, missions
locales…), de la formation et de l’insertion, collectivités…

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités