Aller au contenu principal

Redevance
Agence de l’eau : des mises en demeures injustifiées

Les agriculteurs concernés doivent se faire connaître auprès de la FDSEA.

Les agriculteurs de Maine-et-Loire sont en train de recevoir des mises en demeure de l’agence de l’eau qui les somme de renvoyer leur déclaration d’élevage pour le paiement de la redevance pollution de l’eau d’origine non domestique (redevance élevage).
Deux cas se présentent :
Si l’agriculteur n’avait pas renvoyé la déclaration, il se doit de répondre à cette exigence règlementaire.
Si l’agriculteur avait déjà renvoyé la redevance, cette mise en demeure est injustifiée, elle est liée à un défaut de fichier de l’Agence de l’eau où des exploitations se retrouvent en doublon.
La profession agricole considère anormal la multiplication de ce dernier cas. « Les agriculteurs sont sommés de répondre à la déclaration en temps et en heure. L’Agence de l’eau se doit de faire son travail de mise à jour des bases de données alors même que la loi sur l’eau prévoit un rapprochement des bases de données », s’indigne Jean-Marc Lézé, premier vice-président de la FDSEA et concerné par cette relance injustifié.
Il est possible que ces mêmes agriculteurs reçoivent une deuxième relance, le prestataire en charge de l’envoi ayant oublié le logo de l’Agence de l’eau sur les courriers.
A ce stade, il est demandé aux agriculteurs concernés de se faire connaître auprès du réseau syndical FDSEA. En fonction du nombre de retour, ils seront informés de la marche à suivre.

S.P.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités