Aller au contenu principal

Aides directes : la France propose une épargne individuelle obligatoire après 2020

Stéphane Le Foll a présenté le 31 mai, lors de la réunion informelle des ministres de l’agriculture de l’UE à Amsterdam, le projet de la France pour la Pac après 2020.

© Actuagri

Stéphane Le Foll a présenté le 31 mai, lors de la réunion informelle des ministres de l’agriculture de l’UE à Amsterdam, le projet de la France pour la Pac après 2020, un document de 7 pages qui prévoit notamment une « mesure d’épargne de précaution » obligeant l’exploitant à mettre de côté les bonnes années une partie des aides directes qui serait mobilisable « les années difficiles ». Cette disposition, qui remplacerait la réserve de crise du budget européen, donnerait à la Pac un caractère « contracyclique » et servirait de « relais de trésorerie » en cas de crise, dans l’attente d’indemnisations provenant d’assurances récolte, fonds de mutualisation sanitaire, outils de stabilisation du revenu ou du chiffre d’affaires.

 

Le document soumis par le ministre français - dont l’objectif est, selon Stéphane Le Foll, de « défendre la Pac », alors qu’on « voit circuler pas mal de papiers en vue de (la) démembrer » - suggère également de rendre plus souple le régime des aides couplées et d’introduire la couverture des sols comme quatrième critère du verdissement. Pour le verdissement comme pour les mesures agroenvironnementales et climatiques, la France juge « pertinent de passer d’une politique qui contrôle les moyens à une politique de contrat sur des objectifs et des résultats ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le prix des terres et prés agricoles
Tour d’horizon de l’évolution des prix des terres agricoles pour chaque département de la région Pays de la Loire.
Le robot danois qui sème et désherbe tout seul
Le robot Farmdroid, homologué pour travailler en autonomie sur la parcelle, sème et bine. Une alternative à l’usage de produits…
Le Préfet met la pression sur le sanglier
 Le Préfet a réuni le 27 septembre les représentants agricoles et des chasseurs pour faire le point sur le dossier dégâts de…
« Des conditions idéales pour semer »
Avec la météo favorable, les semis de blé ont démarré depuis la semaine dernière dans le Maine-et-Loire. Reportage au Gaec…
Donner des clés pour s’installer
160 élèves de formation agricole ont arpenté le forum à l'installation, jeudi 14 octobre, au Gaec des Mardreaux au Fief-Sauvin.
Un troupeau plus adapté à la demande
 L’assemblée générale du syndicat limousin 49 s’est tenue à Vezins, mardi 28 septembre. L’occasion de visiter l’EARL Blaiteau.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités