Aller au contenu principal

Eau’fête
Aménagement du site d’Eau fête : les bénévoles à l’action

➜Grâce à l’alliance des réseaux JA et FDSEA, des bénévoles viennent de tout le département pour aider au montage de la manifestation qui se tiendra du 12 au 14 septembre à la Daguenière.

Les travaux se poursuivent sur le site de La Daguenière.
Les travaux se poursuivent sur le site de La Daguenière.
© AA

Cela fait maintenant plus de trois semaines que les travaux ont débuté sur le site de 80 ha de la manifestation Eau’fête. Le 13 août dernier, le piquetage des emplacements des quelque 10 000 m2 de chapiteaux et des parcelles de labour a pris deux jours entiers. Les travaux se sont poursuivis par la clôture du site avec un grillage de 2 m soit environ 7 km de grillage posé en plus d’une semaine. Un autre grillage de 1 m sur 7 km est aussi en place pour clôturer les zones à l’intérieur du site : zones de labour, zones d’exposition, quartier général, animation de chien de troupeau, démonstration de quad, parcours 4x4, paint-ball… « Entre-temps nous avons enterré le réseau d’eau », explique Jérôme Plançonneau, l’un des trois responsables de l’aménagement du site. Plus de 3 km de tuyaux ont été déroulés et enterrés afin d’assurer l’approvisionnement de 18 points d’eau : buvettes, abreuvement et nettoyage des animaux, village des enfants, arrosage des végétaux, marché fermier seront raccordés. Quant aux chapiteaux, contrairement au montage lors des Festivals de la Terre du Maine-et-Loire, ils sont montés par un prestataire extérieur. Depuis le 19 août, une quinzaine de salariés du prestataire se relaient pour finir le montage cette semaine. « Un jour, il a plu », explique Jérôme Plançonneau, « mais cela ne nous a pas empêchés de travailler, heureusement. » Chaque jour des bénévoles viennent de tout le département pour aider au montage. Grâce à l’alliance des réseaux Jeunes agriculteurs et FDSEA, une grande chaîne de solidarité s’est mise en place. Les deux responsables des bénévoles, Damien Bouhier et Ludovic Maugin se relaient chaque matin pour accueillir les volontaires des cantons qui viennent prêter main forte pour la journée. Ils regardent ensuite le planning de la journée et des jours à venir pour prévoir les besoins en main-d’oeuvre. « Il y a une bonne ambiance, l’entente se passe bien avec les bénévoles qui viennent volontiers nous aider. Nous avons eu la surprise qu’un jeune de la commune se propose spontanément pour venir nous aider tous les jours : nous l’avons mis à la préparation des repas et cela nous aide bien », explique Ludovic Maugin.

 

Les riverains viennent volontiers discuter
Cette semaine, le grillage est entièrement monté. Des passerelles sont également mises en place sur les grands fossés ainsi que des petites passerelles pour permettre aux visiteurs d’entrer dans les chapiteaux quand il y a 15 à 20 cm de hauteur à combler. « Depuis le week-end dernier nous assurons un gardiennage toutes les nuits », expliquent Johnny Gougeon et Yoan Buret, les deux autres responsables de l’aménagement du site. « Les membres du comité d'organisation se relaient pour des raisons de sécurité pour surveiller le site. La journée des curieux s’arrêtent parfois pour nous poser des questions. Malgré ce que l’on pourrait croire, les riverains qui habitent au coeur du site sont assez contents et viennent volontiers discuter. Ils sont surpris de l’ampleur que prend cette manifestation. Plus les travaux avancent, plus cela devient impressionnant nous disent les gens qui passent sur la route. »

I.D.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Les mesures qui impactent l'agriculture
Issue des propositions de la convention citoyenne, la loi Climat a été adoptée par une large majorité en 1ère lecture à l’…
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Régis Baudouin
Face à l’ampleur des dégâts, il veut protéger tout son verger contre le gel
A Villebernier, l'arboriculteur Régis Baudouin estime avoir perdu plus de la moitié de sa production de fruits à cause des gelées…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités