Aller au contenu principal

à Angers, l’agriculture rencontre l’Europe

Vendredi 27 avril, un débat public et pluraliste a fait se rencontrer eurodéputés et Angevins sur les thèmes de l’agriculture et de la pêche. La FDSEA 49 et JA 49 ont répondu présents.

Sur les 9 eurodéputés de la circonscription, 4 étaient présents lors du grand oral organisé le vendredi 27 avril à l’hôtel de ville d’Angers (de gauche à droite) : Isabelle Thomas (Alliance des socialistes et démocrates européens), Jean Arthuis (Alliance des libéraux et démocrates européens), Alain Cadec (Parti populaire européen) et Gilles Lebreton (Europe des nations et des libertés).
Sur les 9 eurodéputés de la circonscription, 4 étaient présents lors du grand oral organisé le vendredi 27 avril à l’hôtel de ville d’Angers (de gauche à droite) : Isabelle Thomas (Alliance des socialistes et démocrates européens), Jean Arthuis (Alliance des libéraux et démocrates européens), Alain Cadec (Parti populaire européen) et Gilles Lebreton (Europe des nations et des libertés).
© AA

L’hôtel de ville d’Angers a été le théâtre, vendredi 27 avril, du grand oral de 4 eurodéputés de la circonscription, siégeant au Parlement européen, qui ont pris la parole sur l’actualité européenne ayant trait à l’agriculture et à la pêche. La rencontre se voulait un débat public et pluraliste, pour faire le point. (...) La FDSEA 49, représentée par son président, Jean-Marc Lézé, mais aussi par son trésorier, Dominique Lebrun, ainsi que JA 49, en la personne de Denis Laizé, vice-président, et Cédric Davenet, étaient présents pour échanger et représenter l’agriculture ligérienne. (...)

Le débat portait sur 3 grands sujets ayant été soumis à un vote récemment : le glyphosate, la pêche électrique et le maïs sans OGM. Face au dossier glyphosate, les 4 eurodéputés présents se sont retrouvés unis dans leur choix : ils se sont tous prononcés en faveur de l’interdiction du glyphosate.

Jean Arthuis, eurodéputé de l’Alliance des libéraux et démocrates européens, s’est exprimé en premier sur le sujet et a résumé l’état d’esprit de ses confrères : " (...) Avant de supprimer complètement le glyphosate, il faudra proposer aux agriculteurs des solutions alternatives efficaces. Et ce n’est qu’à ce moment là que l’on pourra réglementer au niveau de l’Union européenne. Mais dans la Pac, nous devons intégrer des crédits de recherche et nous donner les moyens de trouver ces produits de substitution ».

Les échanges agricoles se sont déportés vers des questionnements sur le fonctionnement... et les dysfonctionnements de l’Union européenne. Jean-Marc Lézé s’est notamment exprimé sur les équilibres qui existent entre le pouvoir de la Commission, souvent toute puissante d’après l’avis des 4 eurodéputés, et celui des Etats membres. (...)

Retrouvez l'intégralité de l'article dans l'Anjou agricole du vendredi 4 mai 2018.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Allier fissuration et couverts végétaux
Le CER FRANCE Maine-et-Loire, le constructeur Actisol et le concessionnaire Modema Agri ont organisé le 13 septembre une journée…
L’inflation plombe son exploitation
Les éleveurs de bovins allaitants sont affectés par une hausse continue des charges depuis plusieurs mois. à Cherré, le jeune…
Bâtir une nouvelle vie autour de son élevage caprin
Au May sur Evre, Mélanie Canivet et Aurélien Rivet sont éleveurs caprins bio depuis le 1er août 2021. A la chèvrerie…
Des farmers irlandais et australiens à Festi’élevage
Des Irlandais et des Australiens, passionnés par la race parthenaise, avaient fait le déplacement au National de la race, à Festi…
Deux foyers cette semaine dans le Maine-et-Loire
Nous n’avions plus connu cela depuis le printemps dernier et la vague d’Influenza qui avait submergé l’Ouest du Maine-et-Loire .…
Rentrée explosive sur le prix du lait
Face à un prix du lait jugé insuffisant, FDSEA et JA demandent des hausses sans délai.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois