Aller au contenu principal

Anjou Bleu Communauté fait l’inventaire des zones humides

Un inventaire des zones humides et des haies débutera à la fin du mois de mars sur le territoire d’Anjou Bleu Communauté, dans le cadre de l’élaboration du plan local d’urbanisme intercommunal (PLUi).  

© anjou agricole

Considérés comme « des réservoirs naturels pour stocker l’eau et atténuer les effets du dérèglement climatique», les zones humides et le bocage sont «des espaces riches en biodiversité». «Ils participent aussi à l’identité territoriale et nous devons les préserver», déclarent les membres de la commission locale de l’eau du bassin de l’Oudon et les élus d’Anjou Bleu Communauté. Dans le cadre de la révision du schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) du bassin de l’Oudon et de l’élaboration du plan local d’urbanisme intercommunal, syndicat et collectivité ont donc décidé de s’associer pour mener l’inventaire des zones humides et du bocage sur le territoire, y compris hors bassin versant de l’Oudon (soit 11 communes concernées sur 647 km2).

A partir d’un premier recensement effectué dans les communes par les acteurs locaux début mars (13 groupes de travail sur l’ensemble du territoire d’Anjou Bleu Communauté), l’inventaire sera réalisé, entre fin mars et début juin, par le cabinet DCI environnement. Outre la caractérisation de ces zones humides (espèces présentes, mares, typologie), leur fonctionnalité sera caractérisée. Le cabinet procédera également à un inventaire exhaustif des haies sur le territoire. A l’issue de cet inventaire, trois réunions publiques seront organisées en septembre afin de «partager ces connaissances» avec les habitants du territoire.

Pour l’heure, les élus invitent les porteurs de projet, notamment les agriculteurs, à se manifester auprès de leurs services durant cette période de révision des documents d’urbanisme. Et ils rassurent les exploitants sur le professionnalisme du cabinet d’expertise, habilité par la préfecture à pénétrer dans les parcelles privées. «Les précautions sanitaires seront respectées», assurent-ils. En revanche, aucun propriétaire, agriculteur ou particulier, ne sera prévénu personnellement  en amont du passage de l'organisme de contrôle.

 

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’Anjou bloque à son tour

Alors que le mouvement de colère du monde agricole s’étale désormais sur toute la France, la FDSEA et les JA49 ont entamé une…

Lisa Gourdon profite d'une pause pour reprendre de l'énergie grâce au pique nique distribué à l'échangeur de la Plesse, sur l'axe Angers-Rennes.
Mobilisée au cœur du cortège
Pour certains agriculteurs présents dans le convoi jeudi 1er février, il s'agissait de leur première manifestation. Comme Lisa…
Solidaires, les entrepreneurs bloquent l'A11

Lundi matin dès 6h, les entrepreneurs des territoires (EDT) du Maine-et-Loire ont bloqué l'A11 dans les 2 sens, entre les…

Jeudi 18 janvier, à l'appel de la FDSEA et des JA 49, des agriculteurs de tout le département se sont rassemblés devant l'usine Lactalis pour bloquer l'entrée des camions sur le site de Saint-Florent le Vieil.
Lactalis sous pression

La semaine dernière, les agriculteurs se sont mobilisés pour soutenir l'Unell, principale organisation de producteurs livrant…

Retour sur la manifestation du 1er février à Angers : opération escargot

Plusieurs centaines d'agriculteurs de la FDSEA et des JA Maine-et-Loire, jeudi 1er février, pour défendre le revenu et appeler…

Continuer à apporter des solutions pour la maîtrise des charges

L'Union des Cuma Pays de la Loire - section Maine-et-Loire a tenu son assemblée générale vendredi 26 janvier au Campus de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois