Aller au contenu principal

Assurance-chômage : la FNSEA souligne des « inadaptations » pour les agriculteurs

© Actuagri

La présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, a souligné le 31 mai les « inadaptations » du projet de système universel d’assurance-chômage, après une rencontre chez le Premier ministre. « Il y a beaucoup de questions autour de l'assurance-chômage », a-t-elle déclaré à sa sortie. « Si l'ouverture du droit doit se traduire par six points supplémentaires (de cotisations sociales, NDLR), ça nous interroge beaucoup pour un métier qui ne voit pas comment il pourrait (y) accéder ». « Un agriculteur qui s'installe investit énormément, c'est très capitalistique l'activité agricole, et on ne peut pas envisager des séquences de travail-chômage-travail », a-t-elle poursuivi, évoquant des « inadaptations (...) pas propices à faciliter la réflexion » sur l’assurance-chômage.

A propos du compte pénibilité, Christiane Lambert a souhaité « une amélioration et une simplification de la façon de le mettre en œuvre ». Elle a également évoqué la question du coût du travail, qui crée une « distorsion de concurrence » avec les voisins européens. Qualifiant de « bonne » l'écoute que lui a accordée Edouard Philippe sur ce sujet, elle a souligné les fermetures d'exploitations induites par les inégalités de charges sociales dans des secteurs très employeurs de main-d'œuvre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités