Aller au contenu principal

Au moins 500€ de déficit par hectare pour les producteurs de blé, selon Agritel

© Claas

Les producteurs de blé français vont être exposés « à de graves difficultés financières » alerte le cabinet Agritel dans un communiqué du 2 août. D’après ses données et « sur la base des cours actuels », la société estime que « pour un blé tendre aux normes, le chiffre d’affaires atteindrait seulement 740€/ha », alors qu’il faudrait 1480 €/ha « pour couvrir l’ensemble des charges d’une exploitation et prélever une rémunération de subsistance », précise Michel Portier, DG d’Agritel. Les aides compensatoires européennes ne suffiront pas : « les céréaliers français accuseront un déficit minimum de 500€/ha », poursuit Agritel, « ce qui représente pour une exploitation de 120ha de céréales un déficit minimum de 60 000 € ». Cette situation inédite s’explique par la conjonction de deux facteurs, explique Agritel: une dégradation des rendements sans précédent en France du fait des intempéries et des « cours mondiaux au plus bas » suite aux très bonnes récoltes aux États-Unis et dans les pays de la mer Noire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités