Aller au contenu principal

Au moins 500€ de déficit par hectare pour les producteurs de blé, selon Agritel

© Claas

Les producteurs de blé français vont être exposés « à de graves difficultés financières » alerte le cabinet Agritel dans un communiqué du 2 août. D’après ses données et « sur la base des cours actuels », la société estime que « pour un blé tendre aux normes, le chiffre d’affaires atteindrait seulement 740€/ha », alors qu’il faudrait 1480 €/ha « pour couvrir l’ensemble des charges d’une exploitation et prélever une rémunération de subsistance », précise Michel Portier, DG d’Agritel. Les aides compensatoires européennes ne suffiront pas : « les céréaliers français accuseront un déficit minimum de 500€/ha », poursuit Agritel, « ce qui représente pour une exploitation de 120ha de céréales un déficit minimum de 60 000 € ». Cette situation inédite s’explique par la conjonction de deux facteurs, explique Agritel: une dégradation des rendements sans précédent en France du fait des intempéries et des « cours mondiaux au plus bas » suite aux très bonnes récoltes aux États-Unis et dans les pays de la mer Noire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Pommes et poires : une maigre récolte attendue
 Aux Vergers de Mané, à Martigné-Briand, la récolte a commencé le 16 août, avec la variété de poires Williams. Les volumes s’…
Un projet animal et végétal à taille humaine
Adèle Hallopé-Merlet, 29 ans, s’est installée à Chanteloup-les-Bois, au 1er avril 2019. Elle a reçu, pour son projet, le 3ème…
Vidéo : un chantier d'ensilage en Shredlage
Au Gaec de la Modtais à Blou, les rendements devraient avoisiner les 14 t de matière sèche/ha, sans irrigation. Le maïs est…
Une vache angevine grande championne au Festival de la viande d'Evron
Une vache croisée rouge des prés et saosnoise, élevée par Yves Jolivet, de Chaudron-en-Mauges, est sortie championne inter-races…
Hotmail sacrée championne suprême au Space 2021
Pour la 1ère fois au Space, un concours a départagé toutes les championnes laitières. C’est une vache angevine qui…
Engraisser avec du trèfle pur
Au Gaec Aillerie, l’herbe est valorisée au maximum. À Saint-Michel et Chanveaux, les 2 frères Julien et Pierre Aillerie élèvent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités