Aller au contenu principal

Communication
Avec l’agriculture, on part tous en campagne à partir du 12 janvier

Une grande opération inédite de promotion des métiers de l’agriculture sera lancée le 12 janvier en direction de tous les jeunes de la région des Pays de la Loire. 

Difficile de  passer  à côté de cette campagne qui incarnera la modernité de l’agriculture  et soulignera  la diversité  de ses productions.
Difficile de passer à côté de cette campagne qui incarnera la modernité de l’agriculture et soulignera la diversité de ses productions.
© AA

Lorsque l’agriculture part en campagne, la diversité de ses métiers entre en scène… et les agriculteurs en sont – naturellement – les premiers informés. Le dépliant, inséré dans cette édition de votre journal, marque en effet le coup d’envoi d’une grande campagne de communication régionale lancée en janvier. Réalisée avec le concours financier du Conseil régional des Pays de la Loire et du Fonds social européen, cette opération est pilotée par la Chambre régionale d’agriculture et appuyée par les Chambres départementales d'agriculture des Pays de la Loire. Elle reçoit le soutien de la Direction régionale de l’agriculture et de la forêt (Draf), des organisations professionnelles agricoles, des représentants des filières, des syndicats agricoles et des familles d’enseignement qui participent au comité de pilotage régional.

Casser l’image convenue de l’agriculture
L’objectif est de parler d’une seule voix et de montrer le vrai visage des agriculteurs, comme le souligne Jean-Yves Bourge, président du comité régional de pilotage (Chambre régionale d’agriculture) : « Il s’agit avant tout de démystifier nos métiers et de rappeler qu’ils sont éminemment modernes. Tous nos outils et nos pratiques découlent d’un raisonnement scientifique. Nous faisons appel de plus en plus à l’électronique : que l’on songe à la conduite des tracteurs ou aux automates de traites ou d’alimentation de nos animaux, ou à l’informatique, là aussi pour la conduite des machines ou le pilotage économique des entreprises agricoles. Aujourd’hui, les exploitations agricoles ne sont pas coupées du monde : la moitié est connectée au réseau internet et la grande majorité utilise un micro-ordinateur pour sa comptabilité. Nous voulons aussi rappeler que l’agriculteur est en lien avec de nombreux secteurs de métiers qui offrent aussi des débouchés ».

Séduire les jeunes du milieu urbain
L’agriculture a des atouts. Cette campagne veut les valoriser auprès des jeunes collégiens et lycéens qui réfléchissent traditionnellement à leur orientation au mois de janvier. Les arguments ne manquent pas : 200 métiers répartis en 14 secteurs différents, des garanties d’emploi (jusqu’à 90 % dans certaines filières), des emplois qualifiés et évolutifs. Largement de quoi casser l’image convenue de l’agriculture. Sur fond de renouvellement des actifs, il faut dire que l’enjeu est de taille. Rappelons qu’un agriculteur sur quatre partira à la retraite d’ici à 2012. S’ajoutent à cela des besoins croissants en emplois salariés et l’émergence de nouveaux profils liés à l’activité amont et aval de l’agriculture. Les jeunes issus du monde agricole n’y suffiront pas. Il faut donc séduire les élèves scolarisés en milieu urbain mais aussi leurs parents et enseignants. C’est ce que s’attachera à faire cette campagne. Son nom sonne déjà comme une belle promesse : “Avec l’agriculture, la Terre nous donne un avenir”. Un avenir dont les agriculteurs doivent être les ambassadeurs. Pour cela, nous donnons rendez-vous dans l’édition du 16 janvier pour tout savoir de cette opération. Au programme : affichage en ville, spots radio, opérations de rue… Le tout relayé par un site internet offrant des informations et réservant plein de surprises, intitulé www.laterre monavenir.com. Un mot d’ordre en janvier : « Avec et pour les générations futures, on part tous en campagne ».

Cécile DUJOLS Chambre d’agriculture 49

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités