Aller au contenu principal

Baugé, Marcé, Angers : mobilisés dans la durée

Les JA du Baugeois ont voulu interpeller sur les difficultés des jeunes installés.
Les JA du Baugeois ont voulu interpeller sur les difficultés des jeunes installés.

« Ça a été sportif ! ». Depuis le mercredi 24 janvier, Antoine Goislard, le responsable JA pour le secteur Baugeois-Noyantais a été fort occupé, et pas seulement sur sa ferme. « Heureusement que mon associé et mon apprenti sont là sur l'exploitation! », apprécie le jeune agriculteur, installé il y a à peine un an au Vieil-Baugé (Baugé-en-Anjou). Avec JA et la FDSEA, il s'est mobilisé sur plusieurs lieux au fur et à mesure de l'avancée du mouvement de colère des agriculteurs. « Ça a démarré par un barrage filtrant au rond-point de Baugé, où l'on bloquait les camions provenant de l'étranger. Nous étions déjà 150 personnes dès le mercredi soir ». Le lundi 29 janvier, la mobilisation s'est poursuivie sur le péage de Marcé, de jour comme de nuit, et jeudi 1er février, entre 30 et 40 tracteurs se sont insérés dans le cortège de l'opération escargot à Angers. Avec, placardé sur le tracteur d'Antoine Goislard, ce message destiné à interpeller : « Enfant on en rêve, adulte on en crève ».

La question de l'irrigation

« C'est vrai que les jeunes s'interrogent sur leur avenir, en particulier en lait avec l'instabilité des prix », souligne le responsable JA. Sur son exploitation, où il élève des poules pondeuses plein air, le contexte de grippe aviaire l'empêche d'utiliser son parc arboré de 12 ha. Quant à son autre production, le maïs semences (20 % du chiffre d'affaires), Antoine Goislard s'inquiète pour sa pérennité avec les « restrictions d'irrigation de plus en plus nombreuses ».

Jeudi soir 1er février, les agriculteurs du Baugeois sont rentrés dans leurs exploitations. Prêts, à éventuellement se remobiliser si besoin. « Il y a eu pas mal de choses de dites, maintenant, nous attendons des actes, résume Antoine Goislard. On va se laisser le temps d'éplucher toutes les annonces qui ont été faites ».  Le jeune agriculteur a apprécié le soutien au mouvement : « on a été soutenus par les routiers, par les citadins, les retraités... Des personnes sont venues nous donner de la nourriture... C'est quelque chose de fort ».

À l'assemblée générale locale de JA dans le Baugeois, en fin de semaine dernière, le syndicat a enregistré une douzaine de nouvelles adhésions.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’Anjou bloque à son tour

Alors que le mouvement de colère du monde agricole s’étale désormais sur toute la France, la FDSEA et les JA49 ont entamé une…

Lisa Gourdon profite d'une pause pour reprendre de l'énergie grâce au pique nique distribué à l'échangeur de la Plesse, sur l'axe Angers-Rennes.
Mobilisée au cœur du cortège
Pour certains agriculteurs présents dans le convoi jeudi 1er février, il s'agissait de leur première manifestation. Comme Lisa…
Solidaires, les entrepreneurs bloquent l'A11

Lundi matin dès 6h, les entrepreneurs des territoires (EDT) du Maine-et-Loire ont bloqué l'A11 dans les 2 sens, entre les…

Jeudi 18 janvier, à l'appel de la FDSEA et des JA 49, des agriculteurs de tout le département se sont rassemblés devant l'usine Lactalis pour bloquer l'entrée des camions sur le site de Saint-Florent le Vieil.
Lactalis sous pression

La semaine dernière, les agriculteurs se sont mobilisés pour soutenir l'Unell, principale organisation de producteurs livrant…

Retour sur la manifestation du 1er février à Angers : opération escargot

Plusieurs centaines d'agriculteurs de la FDSEA et des JA Maine-et-Loire, jeudi 1er février, pour défendre le revenu et appeler…

Continuer à apporter des solutions pour la maîtrise des charges

L'Union des Cuma Pays de la Loire - section Maine-et-Loire a tenu son assemblée générale vendredi 26 janvier au Campus de…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois