Aller au contenu principal

Production porcine
Blocage de sites : plus d'une centaine d'éleveurs ont répondu présent selon la FNP

Plus d'une centaine d'éleveurs ont répondu présent à l'appel de la Fédération nationale porcine (FNP) pour bloquer 5 sites industriels la journée du 22 novembre. Selon des sources syndicales, les salaisonniers Aubret à Saint-Mars-la-Jaille (Pays de Loire), l'entreprise « Charcuteries gourmandes » à Josselin (Morbihan), Aoste à Ergué-Gabéric et Landivisiau (Finistère) et Herta à Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais) ont eu leurs sites bloqués dès 5 h du matin jusqu'à 17h-18h environ. François Valy, président de la section porcine de la FRSEA de Bretagne, a précisé que « tous les camions étrangers étaient bloqués à l'entrée ». Ils transportaient essentiellement des jambons d'origine espagnole, lituanienne, polonaise ou allemande. En moyenne, d'après François Valy, de 1 à 5 camions ont été interdits de séjour par site. Le but de ces blocages est de faire pression sur les industriels-salaisonniers afin qu'ils acceptent un accord sur la mention de l'origine de la viande. L'accord devrait être discuté en interprofession le 25 novembre. D'autres blocages auront lieu le 24 novembre dans le centre de la France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités