Aller au contenu principal

Production porcine
Blocage de sites : plus d'une centaine d'éleveurs ont répondu présent selon la FNP

Plus d'une centaine d'éleveurs ont répondu présent à l'appel de la Fédération nationale porcine (FNP) pour bloquer 5 sites industriels la journée du 22 novembre. Selon des sources syndicales, les salaisonniers Aubret à Saint-Mars-la-Jaille (Pays de Loire), l'entreprise « Charcuteries gourmandes » à Josselin (Morbihan), Aoste à Ergué-Gabéric et Landivisiau (Finistère) et Herta à Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais) ont eu leurs sites bloqués dès 5 h du matin jusqu'à 17h-18h environ. François Valy, président de la section porcine de la FRSEA de Bretagne, a précisé que « tous les camions étrangers étaient bloqués à l'entrée ». Ils transportaient essentiellement des jambons d'origine espagnole, lituanienne, polonaise ou allemande. En moyenne, d'après François Valy, de 1 à 5 camions ont été interdits de séjour par site. Le but de ces blocages est de faire pression sur les industriels-salaisonniers afin qu'ils acceptent un accord sur la mention de l'origine de la viande. L'accord devrait être discuté en interprofession le 25 novembre. D'autres blocages auront lieu le 24 novembre dans le centre de la France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités