Aller au contenu principal

Structures
Boom des installations en 2006

160 Études prévisionnelles d’installation devraient être validées pour l’année 2006, contre 119 en 2005.

Le dernier CDI (Comité départemental à l’installation) de l’année 2006, présidé par Christophe Beautrais, président de Jeunes agriculteurs s’est tenu vendredi 8 décembre. 
Le dernier CDI (Comité départemental à l’installation) de l’année 2006, présidé par Christophe Beautrais, président de Jeunes agriculteurs s’est tenu vendredi 8 décembre. 
© Anjou agricole
Parmi les sujets traités lors du dernier Comité départemental à l’installation, l’Adaséa et la Chambre d’agriculture ont fait le point sur les statistiques installation 2006 arrêtées en décembre : on attend le passage de quelque 160 Épi (Études prévisionnelles d’installation) en CDOA (Commission départementale d’orientation agricole). Pour rappel, en 2005 il n’y avait eu que 119 Épi agréés en CDOA. Deux cents rendez-vous au Point info-installation ont également été prévus en 2006, contre 147 en 2005. L’évolution sur le stage six mois a permis à 35 stages d’être validés entièrement par les expériences professionnelles ou scolaires des demandeurs.

Installer en société
La commission Agriculture de groupe de la FDSEA a souhaité que le CDI se penche sur la problématique de l’installation sociétaire, notamment dans le cadre d’installation entre tiers : en effet, seul un jeune sur cinq inscrit au Répertoire départ-installation (RDI) envisage de s’installer en société alors que 35 % des cédants offrent une place d’associé. Les jeunes ont envie de créer leur propre projet et sont peu enclins à rentrer dans le “moule” d’une structure pré-existante. Si les futurs associés doivent réfléchir à l’accueil d’un nouveau venu, le jeune de son côté doit être prêt à faire des concessions. « Il faut du temps et de la discussion pour faire évoluer les idées », a souligné François Marois, en charge du RDI. Christophe Beautrais, président de Jeunes agriculteurs, a demandé que soit mis en place un groupe de travail afin de proposer des projets qui permettront de répondre à cette problématique. Chaque organisme est chargé de réfléchir à des propositions qui seront discutées en mars 2007.

Nouveau cahier des charges Spi
Le stage de préparation à l’installation (SPI) permet de réfléchir à son projet en groupe. Il est obligatoire pour toute personne sollicitant les aides à l’installation. En 2006, un nouveau cahier des charges a été mis en place au niveau de la région Pays de la Loire afin d’harmoniser ce stage de dix jours dans les départements, de mieux répondre aux besoins des jeunes et à la nouvelle réglementation nationale. Parmi les changements, on notera que le premier jour de formation, appelé Journée de lancement, permettra de renseigner les jeunes qui ne sollicitent pas les aides à l’installation en rappelant les étapes essentielles à la conduite de projet ainsi que la réglementation agricole. Une autre évolution est la possibilité laissée aux jeunes de faire un choix sur une journée de formation parmi quatre thèmes : vente directe et marketing, environnement et mise aux normes, gestion de la main-d’œuvre salariée ou gestion fiscale et sociale. Ce nouveau cahier des charges, expérimenté en 2006 par le Maine-et-Loire, devrait être mis en œuvre dans les autres départements dès le début 2007.

Des attentes réglementaires
Parmi les nombreux sujets traités, les techniciens Adaséa et la DDAF soulignent le flou réglementaire entourant les demandes de prêts spéciaux de modernisation (liés ou non à l’installation) à partir du 31 décembre 2006. De même, les programmes d’aides permettant la promotion de l’installation hors cadre familial, tels que l’aide à la transmission, n’ont pas encore de reconduction effective.
Isabelle Dole
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités