Aller au contenu principal

LAIT
Cap sur une structuration bassin Grand Ouest

Les responsables des groupements Lactalis de la région se sont réunis à Rennes.

Membres du conseil d’administration de l’Association ligérienne Lactalis.
Membres du conseil d’administration de l’Association ligérienne Lactalis.
© Anjou agricole
Réunis pour la troisième fois, jeudi 28 juillet à Rennes, les responsables des organisations de producteurs Lactalis de la région ont affirmé leur volonté de travailler, à une échelle plus importante, au sein d’une association des groupements Lactalis du bassin laitier Grand Ouest*.Cette décision s’inscrit dans la suite logique de l’important travail de structuration engagé par les producteurs Lactalis, au travers du renforcement des groupements existants et de la création de nouvelles associations à caractère non commercial (voir ci-dessous).C’est un nouveau signe fort de la volonté des producteurs de vouloir s’inscrire dans une démarche de rassemblement et surtout de ne pas s’en laisser imposer. “Ce que nous souhaitons, c’est la mise en place d’un contrat juste et équilibré issu d’une véritable relation de partenariat avec l’entreprise. C’est à nous, producteurs, de construire notre projet pour l’après 2015”, souligne Frank Guehennec, président de l’Association des producteurs de lait bretons Lactalis. Cette structuration a pour objectif de porter, de manière légitime et reconnue, les propositions des producteurs, lors des discussions avec l’entreprise à l’échelon national.Elle a pour ambition de définir un maximum de règles communes, applicables à l’ensemble des producteurs Lactalis français, dans le cadre de la mise en place de la contractualisation.Elle doit permettre aux producteurs de ne parler que d’une seule voix lors des discussions avec l’entreprise Lactalis qui vont se suivre tout au long des mois d’août et septembre, sur la proposition de contrat. À suivre.
V.D.
* Bassin laitier Grand Ouest = départements des régions Bretagne - Pays de Loire, excepté le département de la Vendée.

Association ligérienne Lactalis : l’OP en ordre de marche

Les groupements des producteurs de lait du département  livrant à Lactalis ont créé au printemps une Organisation de producteurs unique “L’association ligérienne”. Suite aux élections de fin juin, les délégués ont formé un conseil d’administration et élu un bureau, ce qui termine de structurer l’association qui  représentera les producteurs auprès de l’entreprise. Cette nouvelle structure travaille en étroite collaboration avec les autres OP Lactalis de la région et aussi au niveau national (article ci-dessus). “Nous participons à la réflexion régionale à Rennes et à la délégation nationale qui a rencontré les représentants de l’entreprise à Paris dans le but de négocier un contrat-cadre applicable à tous les producteurs Lactalis de France”, explique Dominique Godard, le président récemment élu. Depuis avril, plus de la moitié des producteurs de la zone a adhéré à l’Association ligérienne. Chaque semaine, de nouvelles adhésions arrivent. “Plus nous serons nombreux, plus forts nous serons pour négocier favorablement l’application d’un contrat avec l’entreprise, conclut le président. Les producteurs Lactalis intéressés peuvent contacter Christophe Cesbron, tél. 02 41 30 11 36.

Composition du bureau : président : Dominique Godard. Vice-présidents : Frédéric Lachambre, Christophe Cailleau, Rémi Coulonnier. Secrétaires : Christophe Cesbron, Freddy Grasset, Loic Gourin, Trésoriers : Vincent Fleurance, Samuel Ricou. Membres : Mickael Robineau, Sébastien Bouteiller.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités