Aller au contenu principal

MAGAZINE
Carnets de voyage

Dessins, croquis, notes et récits, les artistes voyageurs dévoilent le monde et l'aventure du bout de leurs crayons. Embarquement immédiat.

Bruno Pilorget en 2005 : peintre d’Hanoï et village flottant au Vietnam.
Bruno Pilorget en 2005 : peintre d’Hanoï et village flottant au Vietnam.
© Bruno Pilorget

Franchir les portes du 34 boulevard de Vaugirard à Paris, à deux pas de la gare Montparnasse, c'est embarquer vers d'infinis paysages. Un fabuleux tour du monde s'ouvre à cette adresse, avec l'exposition "Carnets de voyage" proposée par La Poste. Au delà de l'observation scientifique, ainsi qu'ont pu s'y livrer les explorateurs du 15e siècle ou les artistes inspirés par la poétique des Ruines et l'architecture romaine antique, les carnets de voyage d'aujourd'hui sont autant de "saisis sur le vif" puisque se combinent, au gré des planches et des pages, des témoignages écrits et l'image, mis en scène de façon très subjective mais authentique. Ce qui fait dire à Patrick Marchand, le commissaire de l'exposition : "Tout est bon à croquer". Les quelque 600 dessins et 200 extraits de carnets n'ont donc rien d'un quelconque cliché touristique, mais posent des mots et des lignes sur des scènes quotidiennes et formidablement humaines que Pérec aurait pu qualifier “d’infra-ordinaire”. Au gré de l'exposition, on découvrira des paysages de campagne, les arêtes enchevêtrées des immeubles de la ville, les couleurs chatoyantes du Pérou ou la ligne épurée du delta du Mékong, retracés par la sensibilité propre des artistes. Mais aussi l'émouvant récit d'Élisabeth Sagna, entre Casamance et Canal Saint-
Martin. Ou la quincaillerie de Montreuil, qui pourrait figurer dans “La France de Raymond Depardon” : “un magasin qui existe depuis quarante ans. Le propriétaire espère que mon dessin lui fera de la publicité car les clients sont rares”, indique l'auteur de dessin, Christine Flament. À voir aussi le périple d'Imago Sekoya, proposé par Franck Watel sur les îles d'Auvergne en 239 a.m.e. (avant la montée des eaux). Et on se laisse embarquer aux côtés du passager du métro de New-York, du vendeur de
bananes d'Alexandrie, avec les moines tibétains de la lamasserie de Langmusi ou les cueil-leuses de thé du district de Darjeeling, surgis soudain de l'anonymat pour une formidable invitation au voyage.

M. L.-R.

Rendez-vous

Au 34, boulevard de Vaugirard (près de la gare Montparnasse) à Paris, jusqu'au 23 avril, tous les jours sauf dimanches et jours fériés, de 10 h à 18 h. http://www.ladressemuseedelaposte.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités