Aller au contenu principal

Céréales : la filière CRC pousse sa certification environnementale

© AA

Le GIE CRC (Culture raisonnée contrôlée), qui porte la marque Le blé de nos campagnes, a étrenné, le 5 décembre en assemblée générale, sa certification environnementale de niveau 2. Selon un arrêté du 27 octobre, la démarche CRC est reconnue comme équivalente aux exigences du référentiel de la certification environnementale de niveau 2 pour la production de blé tendre, blé dur et seigle. « La filière CRC a pensé Environnement dès les années 90 » en termes de biodiversité, phytos, irrigation, a rappelé la directrice Fouzia Smouhi. « C’était le moment » d’obtenir la reconnaissance HVE (Haute valeur environnementale) «pour booster encore plus les exploitations vers une démarche globale ».

Agromousquetaires a affirmé, lors de l’AG, son souhait de bâtir une filière blé certifiée HVE. Le pôle agroalimentaire des Mousquetaires poursuit l’objectif de réduire les intrants, favoriser la biodiversité, garantir la santé du consommateur, a expliqué Franck Aubry, responsable Qualité et développement durable.

Depuis son adhésion au GIE CRC il y a un an, quatre produits de boulangerie ont ainsi été lancés sous marque Le blé de nos campagnes. L’ambition d’Agromousquetaires est maintenant de « recruter des agriculteurs », en travaillant avec les coopératives, pour certifier HVE (niveau 3) la production de blé « dès 2018, voire 2019 » et lancer dans la foulée un premier pain avec le logo.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités