Aller au contenu principal

Chanvre semences : un site à la pointe de l’innovation

Vendredi 9 octobre, à Beaufort-en-Vallée, le siège social de Hemp’it, la coopérative de semences de chanvre, a été inauguré. La première pierre de la future usine, qui entrera en production dans un an, a été posée. Des investissements destinés à répondre aux enjeux d’une filière en fort développement.

Le siège de Hemp’ it est construit en matériaux biosourcés au grand pouvoir isolant. Le chanvre industriel a son rôle à jouer dans la rénovation énergétique des bâtiments.
Le siège de Hemp’ it est construit en matériaux biosourcés au grand pouvoir isolant. Le chanvre industriel a son rôle à jouer dans la rénovation énergétique des bâtiments.
© AA

La production de semences de chanvre prend un nouveau tournant avec la construction d’un site de production et de R&D sur la zone artisanale Actival de Beaufort-en-Vallée.
« Un moment historique », a souligné le directeur d’Hemp’it, Christophe Février en inaugurant, le 9 octobre, le siège social de 530 m2 en matériaux innovants. L’usine de production, qui s’étendra sur 7 000 m2, viendra remplacer le site historique implanté jusqu’ici à l’entrée de la ville, route d’Angers. La capacité de production sera  doublée, en passant de 2 000 tonnes à 4 000 tonnes de grains. L’usine devrait entrer en fonctionnement dans un an. De la construction à l’habillement,   la cosmétique, en passant par l’alimentation, le chanvre industriel est un secteur en fort développement, porté par les valeurs de durabilité. Hemp’it se donne aujourd’hui les moyens d’y répondre, non seulement en quantité mais aussi en qualité. La coop’ investit désormais 15 % de son chiffre d’affaires dans l’innovation variétale du chanvre et a créé pour ce faire une nouvelle unité, Hemp’it ADN. La coop’ est le seul créateur de variétés de semences de chanvre en France et leader européen.


2 millions d’euros d’aide de la Région
Tous ces investissements ont bénéficié d’une aide de 2 millions d’euros de la part de la Région Pays de la Loire, sous forme d’1 million en subvention et d’1 million en avance remboursable.  Ils comprennent, entre autres, un trieur optique d’un montant de 300 000 euros.


Se positionner sur le cannabis thérapeutique
Hemp’it s’est  aussi positionnée sur le dossier du chanvre thérapeutique. Un dossier qui avance puisque le ministère de la Santé a publié le 9 octobre un décret autorisant l’expérimentation du cannabis thérapeutique. Hemp’it serait en mesure de sélectionner des variétés dotées d’un taux intéressant de CBD, ou cannabidiol, molécule aux vertus thérapeutiques et au taux de THC inférieur à 0,2 %. Pour l’instant, le CBD naturel est interdit en France et la filière chanvre espère faire évoluer la législation. Hemp’it a été auditionné la semaine dernière à l’Assemblée nationale.

Autre projet, celui qui consiste à valoriser les graines de chanvre qui ne sont pas conservées en semences. Ces graines, très riches en protéines, en Oméga 3 et 4, pourraient être valorisées pour l’alimentation humaine. Aujourd’hui, sur 1 000 tonnes de graines récoltées, 200 tonnes ne peuvent pas être gardées en semences et trouvent leurs débouchés dans des domaines comme l’oisellerie, la pêche...
S.H.


* La coopérative a mis en culture 1 850 ha de semences cette année (par plus de 150 multiplicateurs), pour 2 000 t de production, (contre 1 650 ha l’an dernier).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Dans un contexte de crise sanitaire, les Caves de la Loire tirent leur épin
La veille de leur assemblée générale, jeudi 18 février, les Caves de la Loire ont tenu une conférence de presse. L’occasion de…
La carte des cours d'eau mise à jour
Une nouvelle version de la carte des cours d’eau du Maine-et-Loire vient d’être publiée. Les agriculteurs doivent en tenir compte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités