Aller au contenu principal

Chemillé-en-Anjou : l'édition 2020 de Festi'élevage est annulée

Lors d'une édition précédent de Festi'élevage.
Lors d'une édition précédent de Festi'élevage.
© AA

"La Foire -exposition de Chemillé-en-Anjou et Festi'élevage n'auront pas lieu cette année ", annoncent les organisateurs dans un communiqué du 4 juin.
" C’est une décision qu’ils auraient préféré ne pas prendre. Malheureusement, c’est avec regrets que les élus, le Comité Foire et Festi’Élevage sont contraints d’annuler la Foire-exposition de Chemillé-en-Anjou et le Festi’Élevage qui devaient se tenir les 4, 5 et 6 septembre prochain", poursuit le communiqué.


Plusieurs raisons ont poussé les organisateurs à prendre cette décision : "D’une part, le contexte sanitaire actuel et futur, relativement incertain, ne permet pas d’envisager l’organisation de cet événement qui draine un public toujours très nombreux. Organiser une telle manifestation avec un public restreint, sans convivialité, sans proximité n’est pas envisageable. En effet, si cet événement rencontre toujours un réel succès, c’est notamment grâce à l’ambiance festive qui y est associée.
D’autre part, la préparation de la Foire-exposition et du Festi’Élevage demande une logistique qui ne s’improvise pas et un engagement financier important. Aujourd’hui, les organisateurs, tous bénévoles, ne peuvent engager des frais supplémentaires et leur responsabilité en tant qu'organisateur d'un tel événement. Par ailleurs, pour les éleveurs qui préparent longtemps en amont leur participation aux concours du Festi’Élevage, prendre cette décision aujourd’hui est une marque de respect envers leur travail."

 

Une manifestation début 2021 ?

Les élus et organisateurs sont conscients de l’impact économique que peut engendrer cette annulation auprès des prestataires, artisans, éleveurs… auprès de tous ceux qui font de cet événement une réussite. C’est pourquoi une réflexion est menée, entre la collectivité et le Comité Foire, afin d’organiser une manifestation au début de l’année 2021.
Quoi qu’il en soit, les organisateurs donnent d’ores et déjà rendez-vous au public pour l’édition 2021, les 3, 4 et 5 septembre qui sera une grande fête, l’événement de l’année à ne pas manquer !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le véto a misé sur les moutons pour s’installer
Installé depuis octobre 2019, Allain Millet, ancien vétérinaire, élève des moutons vendéens à La Chaussaire. 
Gel : jours décisifs pour la vigne
Dans le vignoble Anjou Saumur, plusieurs nuits de gelées se sont succédé cette semaine et les viticulteurs restent en alerte pour…
Une nouvelle aide régionale sur la bio
La présidente de la région, Christelle Morançais, a annoncé vendredi 26 mars, une enveloppe de 24 millions d’euros, fléchée vers…
La preuve par l’orage
L’association “Agriculture de conservation des Mauges” a organisé mardi 16 mars, à Jallais, une demi-journée d’information…
Aides couplées : vives réactions dans la profession
Le ministère de l’agriculture met ses premières propositions sur la table.
Nuits blanches pour lutter contre les gelées noires

Ces derniers jours, les heures de sommeil se font rares pour les arboriculteurs du Maine-et-Loire. Depuis lundi, les gelées s’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités