Aller au contenu principal

Syndical
Christophe Réveillère, nouveau président de Jeunes agriculteurs 49

Réuni le 8 mars, le conseil d’administration de JA49 a élu son nouveau bureau. Christophe Réveillère, éleveur à Bouzillé, prend la suite de Christophe Beautrais à la tête du syndicat jeune.

Nathalie Langereau, Roselyne Mahé, Samuel Aubert, 
Christophe Réveillère, Damien Bouhier et Frédéric Brossellier.
Nathalie Langereau, Roselyne Mahé, Samuel Aubert,
Christophe Réveillère, Damien Bouhier et Frédéric Brossellier.
© AA

Administrateur depuis 2005 et secrétaire général depuis 2006, Christophe Réveillère a été élu président de JA49. Interview.


Pourquoi vous êtes-vous engagé chez Jeunes agriculteurs ?
Christophe Réveillère : Si l’on souhaite défendre et faire avancer nos idées, il n’y a qu’une solution : la force de l’action collective pour construire et imaginer l’avenir. Notre profession est encore trop souvent perçue comme peu attractive car souvent liée à une vision du passé. Communiquer de façon positive sur le métier d’agriculteur est, dans ce contexte, primordial afin d’en montrer une belle image et donner envie aux nouvelles générations de nous rejoindre. L’agriculture est un métier d’avenir !
L’engagement syndical est aussi très riche sur le plan humain car nous sommes amenés à rencontrer beaucoup de personnes différentes. C’est une belle école de formation.


Quelles sont vos priorités pour ce nouveau mandat ?
Elles sont multiples : tout d’abord l’installation, fer de lance de JA. Compte tenu du nombre de départs en retraite, l’enjeu pour l’installation est important. Plusieurs actions sont à poursuivre : défendre les aides à l’installation, continuer à faire évoluer le parcours à l’installation en fonction des besoins ou encore mettre en œuvre le Projet agricole départemental.
Une autre priorité : la promotion de notre métier. Il est important de le promouvoir auprès des écoles par la poursuite de nos actions de communication, mais il est aussi fondamental d’entretenir notre lien avec la société en général. Dans cet objectif, nous organisons chaque année le Festival de la Terre et pour la seconde année, nous nous portons candidats pour la finale nationale de labour en 2008.
Nous nous intéressons aussi à la vie des cantons. Dans ce sens, la relance cantonale est une de nos actions prioritaires. Lors du dernier mandat, l’ensemble de l’équipe JA s’est activement mobilisée. Notre assemblée générale a ainsi montré les forces et les attentes de notre réseau. Ce travail est à poursuivre et à renouveler sans cesse.
Enfin, assurer une rentabilité de nos exploitations, avoir des prix rémunérateurs et le retour de la valeur ajoutée sur nos exploitations est primordial. Pour atteindre cet objectif, il est essentiel de participer aux réflexions des groupes de travail départementaux et nationaux sur les filières.

Propos recueillis par M.C.-M.

Le conseil d’administration Jeunes agriculteurs de Maine-et-Loire réuni le 8 mars a élu le nouveau bureau JA49 :

Président : Christophe Réveillère, de Bouzillé.
Premier vice-président : Frédéric Brossellier, de Blaison-Gohier.
Deuxième vice-président : Samuel Aubert, de Pruillé.
Secrétaire général : Damien Bouhier, de Grézillé.
Secrétaire générale adjointe : Nathalie Langereau, du Louroux-Béconnais.
Trésorier : Vincent Philippeau, de Noyant-la-Gravoyère.
Trésorière adjointe : Roselyne Mahé, de La Pommeraye.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités