Aller au contenu principal

Innovation
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto

Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra localisée Sniper Technologies.

Berthoud, le constructeur français de pulvérisateurs, travaille depuis 3 ans sur une nouvelle solution pour optimiser la qualité de pulvérisation : Sniper technologies. Le spécialiste de la pulvérisation commence tout juste la commercialisation de cette innovation. Le principe ? Des caméras sont installées tous les 3 mètres sur la rampe de pulvérisation (ce qui correspond au positionnement de 6 buses sur la rampe). "Un système intelligent qui  se base sur la couleur, la forme et la texture est capable d'analyser la culture et de reconnaître les adventices dans la parcelle", explique François-Xavier Jannin, chef de produit grandes cultures Berthoud.
"Cette intelligence artificielle créée des algorithmes qui s'adaptent aux cultures et aux pratiques. Cette technologie embarquée va permettre d'éviter les surdosages et apporter de réelles économies à nos clients utilisateurs."  
Sniper peut être utilisée de 2 manières différentes : soit en "Spotpraying" soit en "bidose". La première technique consiste à détecter les adventices en temps réel. Les buses s'ouvrent et appliquent le produit uniquement au moment où c'est nécessaire.
Autre technique, la “bidose”. "L'agriculteur va utiliser une dose de fond tout au cours de sa pulvérisation. Lorsque la technologie Sniper identifiera une zone plus infestée, elle augmentera la dose pulvérisée".
à l'issue de la pulvérisation, une cartographie de la parcelle est consultable sur une interface web. Elle permet d'identifier les différentes espèces présentes et connaître la quantité de produit économisé. Le constructeur estime que cette nouvelle technologie permet d'économiser 50 à 80 % des quantités pulvérisées sans diminuer les rendements.
Coût de cette innovation ? "Le prix de base est fixé 1 400 €/m auquel s'ajoutent les options choisies par l'agriculteur". En sachant que les rampes des pulvérisateurs Berthoud varient de 24 à 36 mètres en moyenne.
Ce nouveau système est disponible sur les appareils Berthoud de type Raptor, Vantage et Alto. Les appareils doivent être dotés de la technologie Spraytronic. Ce dispositif permet une variation de débit de la buse tout en préservant la pression. Ce système permet la coupure et la modulation buse par buse.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités