Aller au contenu principal

viticulture
Cinq caves primées pour l’excellence de leur accueil

Le réseau des Caves touristiques du Val de Loire a tenu sa deuxième réunion jeudi 29 janvier, à Savennières.

Les récipiendaires présents, Françoise Douillard, du domaine la Tour du Ferré, à Vallet (Loire-Atlantique) et Michel Launay, de Langlois-Château, à Saumur, entourés d’Anne-Sophie Lerouge, responsable communication et  œnotourisme d’Interloire, et d’Yves Lambert, vice-président d’Interloire.
Les récipiendaires présents, Françoise Douillard, du domaine la Tour du Ferré, à Vallet (Loire-Atlantique) et Michel Launay, de Langlois-Château, à Saumur, entourés d’Anne-Sophie Lerouge, responsable communication et œnotourisme d’Interloire, et d’Yves Lambert, vice-président d’Interloire.
© AA

Les caveaux du Val de Loire réservent un bon accueil, si l’on en croit les résultats d’un audit mené l’année dernière auprès d’une centaine de domaines membres du réseau des Caves touristiques. 83 % d’entre eux ont été considérés comme réservant un accueil de qualité. Parmi eux, cinq ont été classés en catégorie excellence, soit le plus haut niveau d’accueil. Les caves Langlois- Chateau, à Saumur, sont la seule exploitation récompensée en Maine-et-Loire. Les quatre autres caves distinguées sont le domaine de la Tour du Ferré, à Vallet (Loire-Atlantique), la cave coopérative de Montlouis (Indre-et-Loire), le domaine du Blanc Foussy et le domaine Marc Brédif, tous les deux à Vouvray (Indre-et-Loire). Un nouvel audit est prévu cette année sur cent caves.

Déterminer le profil des visiteurs
2008 a également vu la création de l’observatoire œnotouristique d’Interloire, qui mesure la fréquentation des caves et cherche à déterminer le profil de leurs visiteurs. « On s’aperçoit par exemple que deux tiers des clients sont français, indique Anne-Sophie Lerouge, responsable communication et œnotourisme d’Interloire. Une étude nationale va être lancée cette année, avec un focus particulier sur le Val de Loire. » Anne-Sophie Lerouge souligne aussi le succès des randonnées effectuées, douze au total, pour découvrir les paysages de vigne, qui ont attiré 2 800 participants. Ces randonnées ont reçu le prix de l’initiative gastronomique décerné lors des Gastronomades d’Angoulême, et seront reconduites les 5 et 6 septembre prochains. À l’heure actuelle, le réseau des Caves touristiques comprend 302 membres, dont 96 en Anjou. 17 caves doivent l’intégrer cette année. J.-F.M.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités