Aller au contenu principal

Consommation des vins ligériens

Wine Paris, qui se tiendra du 11 au 13 février 2019 à Paris Porte de Versailles, a voulu évaluer l’attachement des Pays-de-la-Loire à ses terroirs viticoles en analysant les tendances de consommation de ses habitants.

© Patrick Cronenberger

Les personnes qui achètent du vin se tournent le plus souvent vers les vins de leur région, cela est d’autant plus vrai pour les habitants des Pays-de-la-Loire, juste devant les vins du bordelais (56%) contre 25% pour la moyenne des Français. 27% d’entre eux d’ailleurs boivent plus souvent qu’avant du vin du Val de Loire (9% des Français). Le vin du Val de Loire bénéficie d’une très bonne opinion, pour près de 36% des habitants des Pays-de-la-Loire (23% pour l’ensemble des Français).Pour près d’1/3 des Français, il est l’un des terroirs viticoles qui produit des vins faciles à boire, qui peuvent être consommés rapidement et arrive en 2ème position des vins ayant le meilleur rapport qualité prix.

Bordelais et Bourgogne
Tout âge et sexe confondus, les personnes qui achètent du vin français privilégient deux régions viticoles en particulier : les vins du bordelais (48%) et de la Bourgogne (41%). La Vallée du Rhône complète le podium (31%), juste devant la Champagne (28%). Globalement, les Français reconnaissent la grande diversité de vins (92%) et l’identité propre (90%) de l’ensemble des terroirs viticoles de l’Hexagone.

Wine Paris
Créé par et pour les vignerons, les producteurs et les négociants, Wine Paris s’est donné pour mission de valoriser les richesses et les diversités des terroirs. les vins du Val de Loire seront fortement représentés avec une centaine d’exposants, ressortissants d’InterLoire, et également avec le Centre Loire

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Bientôt du konjac made in Anjou ?
Créer une filière de konjac 100 % français. C’est le défi que relève la SAS Plant innovation R&D basée à Angers.
Une vache du Maine-et-Loire championne régionale
Le Régional prim’holstein se tenait vendredi et samedi derniers à Château-Gontier. Un concours de grande qualité qui a vu le…
Un maïs grain 2021 exceptionnel
La récolte de maïs grain atteint des niveaux de volumes exceptionnels dans la région, avec des prix toujours très soutenus. Le…
Comment bien intégrer un tiers dans un Gaec 100 % familial ?
Comment bien réussir une installation dans un Gaec familial lorsqu’on est extérieur à cette famille ? Rencontre avec Samuel…
La Confédération Paysanne a-t-elle encore sa place dans les instances représentatives départementales ?

Lundi 22 novembre, lors de la session Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, la Confédération Paysanne a confirmé son…

« Manque de prudence, d'anticipation et idéologie »
Edito de Jacques Mousseau,  président de la section régionale Agriculture biologique de la FRSEA Pays de la Loire.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois