Aller au contenu principal

Section environnement de la FDSEA
Débattre sereinement sans condamner par avance

Pascal LAIZÉ
Pascal LAIZÉ
© AA

Dans la nuit du 7 au 8 septembre, 11 hectares de mais OGM ont été vandalisés. Quelle est votre réaction ?
Pascal Laizé : D’abord faire part de mon indignation face à ce délit et face à cette violence. Sur une question aussi importante, un débat serein est nécessaire. Mais comment est-ce possible avec des gens qui commettent des actes aussi violents ?

Êtes-vous étonné du silence des hommes politiques ?
Absolument. Il me semble que les maires notamment ont la responsabilité de la police sur leur commune. Face à un acte de vandalisme, j’aurais aimé que les élus territoriaux condamnent cette violence. Je suis aussi étonné du silence de certains élus de syndicats agricoles qui ne condamnent pas de tels gestes. Si les personnalités ne rappellent pas que c’est un délit, cela laisse croire aux faucheurs que tout est permis.

Cela ne vient-il pas d’une certaine ambiguïté sur les OGM : personne n’y voit clair ?
Nous sommes face à une nouvelle technologie sans en connaître exactement ses conséquences, qu’elles soient bénéfiques ou dommageables. C’est pourquoi il faudrait du temps pour débattre
sereinement. Ce n’est pas le cas et c’est regrettable.

Qu’attendre du Grenelle de l’environnement ? Va-t- il permettre à l’État de se prononcer ?
Je l’espère. Mais le Grenelle sera terminé fin octobre. Aura-t-on le temps d’échanger correctement d’ici là ?

Une analyse a révélé des traces d’ogm dans le pollen de ruches situées à proximité. Qu’en
pensez-vous ?

C’est un sujet important. Il faudrait savoir si ce pollen est dangereux pour le consommateur. S’il est dangereux pour l’abeille. À ma connaissance, la question n’est pas tranchée.

Absence de débat face à ces nouvelles technologies qui peuvent, par exemple,
diminuer les quantités de pesticides. Est-on aussi au clair avec les inconvénients ?

Difficile de déterminer les inconvénients tant que les essais restent confinés dans les laboratoires. C’est bien pourquoi il faut des essais aux champs, ce qui reste à faire.

Les cultures-test en plein champ doivent-elles être déclarées ?
La transparence est indispensable mais elle doit s’assortir d’une garantie que l’essai ira jusqu’au bout.

Comment sortir de l’impasse ?
Il faut que chacun des protagonistes ait du respect pour l’autre. Que l’on essaie de débattre d’aspects
scientifiques et comprendre les positions de l’autre mais que l’on ne condamne pas par avance.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités