Aller au contenu principal

Démonstration de semis Amazone

Les établissements Servimac de Jallais ouvraient leurs portes vendredi 23 et samedi 24 novembre. à cette occasion, une démonstration de semis simplifiée Amazone était organisée sur la parcelle en face des établissements.

© AA

Lors des portes ouvertes, organisées par le concessionnaire Servimac les 23 et 24 novembre, les professionnels présents ont pu découvrir les dernières nouveautés Amazone, deux machines en déchaumage et une en semis rapide, Cirrus 03.

il est doté d’un double disques TwinTeC+, de diamètre 380 mm avec une pression possible jusqu’à 100 kg par élément, d’un TwinTerminal pour permettre l’étalonnage à poste fixe sans remonter dans le tracteur, d’un rouleau Matrix autonettoyant de diamètre 880 mm à structure radiale (exclusivité Amazone).

Etait aussi présenté au public le modèle Cenius, un déchaumeur à dent courbée qui force le mélange avec une sécurité non-stop. Troisième nouveauté dévoilée lors de ces portes ouvertes, le déchaumeur à disques Catros + pour un déchaumage superficiel avec sécurité individuelle du disque face à un obstacle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Des moutons dans le verger
 Les Fruits d’Altho, à Morannes sur Sarthe-Daumeray, produisent pommes et poires sur 125 ha. Les arboriculteurs, Thomas et…
« Une phase de fragilité comme on n’en a jamais connue en volaille »
Nathalie Langereau, responsable du dossier volaille à la FDSEA49.
Le Maine-et-Loire, un département diversifié majoritairement tourné vers l'élevage
En Maine-et-Loire, le recensement agricole 2020 dénombre 5 245 exploitations agricoles.* Le nombre d’exploitations…
Distraire au quotidien les poules pondeuses confinées
Déjà 2 mois que les poules pondeuses plein air  ne sortent plus... La faute aux mesures de biosécurité pour lutter contre la…
Quelles méthodes alternatives au glyphosate et à quel coût ?
 La disparition progressive des matières actives amène les producteurs à explorer différentes solutions.
380,15 € en prix de base sur janvier et février
Christophe Cesbron, producteur à Chemillé en Anjou et président de la nouvelle association de producteurs Lactalis, l’APLSL.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois