Aller au contenu principal

Calamité agricole
Dépôt des dossiers le 28 février

Une perte de 40 % sur le maïs ensilage sec a été reconnue.
Une perte de 40 % sur le maïs ensilage sec a été reconnue.
© Archives AA

Deux réunions d’information pour aider au remplissage du dossier Calamités agricoles avaient été programmées mardi 25 janvier à Chemillé et mercredi 26 janvier à Segré par la FDSEA et la Chambre d’agriculture. Celles-ci sont annulées en raison de problèmes d’instruction des dossiers.
Rappel des faits : un arrêté du 3 janvier 2011 reconnaît l’intégralité du département en calamité agricole avec une reconnaissance de perte de 40 % sur les prairies temporaires et permanentes et 40 % sur le maïs fourrage non irrigué. Les conditions d’éligibilité sont les suivantes :
• avoir au moins 30 % de pertes sur les cultures sinistrées
• avoir un ensemble des pertes supérieur à 13 % de la valeur du produit brut total de l'exploitation (ensemble des productions + primes Pac). Pour atteindre ce seuil de 13 %, le maïs fourrage non irrigué est pris en compte.
Le délai de dépôt des dossiers est fixé au 28 février.

Effectifs animaux : Notification de l’EDE

L’EDE va envoyer dans les jours à venir à tous les éleveurs la liste des effectifs moyens des animaux présents sur les exploitations pour l’année 2010.
Ce sont ces données qui doivent être reportées sur le dossier calamité pour comptabiliser les effectifs animaux

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités