Aller au contenu principal

Calamité agricole
Dépôt des dossiers le 28 février

Une perte de 40 % sur le maïs ensilage sec a été reconnue.
Une perte de 40 % sur le maïs ensilage sec a été reconnue.
© Archives AA

Deux réunions d’information pour aider au remplissage du dossier Calamités agricoles avaient été programmées mardi 25 janvier à Chemillé et mercredi 26 janvier à Segré par la FDSEA et la Chambre d’agriculture. Celles-ci sont annulées en raison de problèmes d’instruction des dossiers.
Rappel des faits : un arrêté du 3 janvier 2011 reconnaît l’intégralité du département en calamité agricole avec une reconnaissance de perte de 40 % sur les prairies temporaires et permanentes et 40 % sur le maïs fourrage non irrigué. Les conditions d’éligibilité sont les suivantes :
• avoir au moins 30 % de pertes sur les cultures sinistrées
• avoir un ensemble des pertes supérieur à 13 % de la valeur du produit brut total de l'exploitation (ensemble des productions + primes Pac). Pour atteindre ce seuil de 13 %, le maïs fourrage non irrigué est pris en compte.
Le délai de dépôt des dossiers est fixé au 28 février.

Effectifs animaux : Notification de l’EDE

L’EDE va envoyer dans les jours à venir à tous les éleveurs la liste des effectifs moyens des animaux présents sur les exploitations pour l’année 2010.
Ce sont ces données qui doivent être reportées sur le dossier calamité pour comptabiliser les effectifs animaux

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités