Aller au contenu principal

Des champions au Space

Les élevages du Maine-et-Loire ont brillé au Space en remportant des prix de championnats en races jersiaise et rouge des prés.

Les éleveurs du Maine-et-Loire ont réalisé une belle moisson de récompenses la semaine dernière lors du salon international de l'élevage à Rennes. Outre des premiers prix dans les sections, notamment en race charolaise (Rochefort, appartenant à Jean-Robert Tijou et Tempo du Gaec Gaborit) et prim'holstein (Capjnivana du Gaec du Bois Brillant), ils sont montés sur le podium pour des prix de championnats.

Meilleures mamelles

En race brune, Siella BG, appartenant au Gaec Evre Loire et à Mathilde Bigeault, a obtenu le prix de la meilleure mamelle jeune avant d'être nommée réserve championne jeune. En race normande, le prix de la meilleure mamelle espoir a été attribué à Rkalachita de l'EARL Piou Ciron. En race simmental, l'EARL des haies du bourg décroche le prix de la meilleure mamelle espoir et le prix de championnat espoir réserve avec Roquette.

Grands champions

En race jersiaise, la SCEA Gaborit remporte les prix de championnat jeune et de réserve grande championne grâce à Rigolotte. Mais l'élevage de Maulévrier repart également avec la championne adulte réserve grâce à Hotmail. La championne adulte et surtout grande championne du concours jersiais revient à Java, une vache appartenant au Gaec La Limonière, de Vezins. En race rouge des prés, les prix de championnats mâle et femelle reviennent à des élevages du Maine-et-Loire : respectivement Riesling (Marie Andrée Douet) et Obaine (EARL Gervais Anthony).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Les asperges blanches représentent 80% de la consommation mais 95% de la production française.
Fleuron d'Anjou recherche des producteurs d'asperges
La coopérative Fleuron d'Anjou veut développer la production d'asperges, visant un volume de 1 000 T à 5 ans. Elle recherche des…
Encore trop d'eau pour les semis

Les mauvaises conditions d'implantation des céréales d'automne ont induit un basculement des surfaces vers des variétés de…

Entre 12 et 15 cm de hauteur d'herbe chez Jonathan Bertrand. Sorties 10 jours fin mars, ses vaches sont à nouveau consignées à l'intérieur, faute de portance.
Mise à l'herbe : de timides débuts

Limités jusqu'ici par la portance des sols, certains éleveurs se sont décidés à mettre à l'herbe des animaux, avec parfois des…

Laurent Martin contrôle la production de ses panneaux sur son téléphone. L'optimiseur des onduleurs permet de superviser les modules (température, production, ampérage) et sécurise l'installation.
Une stabulation pour les vaches grâce au photovoltaïque
Éleveur de charolaises à Lys-Haut-Layon, Laurent Martin a financé la construction d'une stabulation pour son troupeau allaitant…
Christiane Lambert, jeudi 14 mars, à Angers.
Christiane Lambert, officier de la légion d'honneur
Jeudi 14 mars, à l'ESA, Christiane Lambert a reçu la médaille d'officier de la légion d'honneur des mains de Luc Guyau, sous le…
Les agriculteurs dénoncent les promesses du gouvernement non tenues, le manque de solutions à court terme pour leurs trésoreries en difficultés mais aussi de solutions à long terme pour éviter que ce scénario ne se répète à chaque début de programmation.
Promesses non tenues et manque de solutions concrètes 

Le 20 mars 2024, les représentants FRSEA et JA des commissions agriculture biologique et environnement ont rencontré la DRAAF…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 176€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois