Aller au contenu principal

Des champions et championnes angevins au Sia

Eosine, une pluie de médailles au Salon international de l'agriculture
Eosine, une pluie de médailles au Salon international de l'agriculture
© AA

« Nous sommes sur un nuage. C’est une belle année avec une championne et un passage sur M6 avec un reportage qui a donné  une bonne image du monde agricole ». Hervé Ménard est revenu du Salon de l’agriculture avec un titre de championne femelle pour Lisette. Son fils Antoine, 25 ans, jeune installé et lui-même ont été suivis par une équipe télé de Zone Interdite avant et pendant le concours, « une expérience formidable ». Lisette, jeune vache qui doit faire son 3ème veau en mai, a su séduire le jury : « c’est une bête qui a beaucoup de caractère, mais quand elle arrive sur le ring, elle fait son show, elle sait se mettre en valeur quand il le faut », souligne Hervé Ménard.


Pluie de médailles pour Eosine
En jersiaise, le Gaec la Limonière remporte une pluie de prix avec sa vache Eosine, qui est championne femelle adulte, grande championne, meilleure mamelle adulte et meilleure laitière. Ce dernier prix fait en particularité la fierté de son propriétaire, Pierre-Yves Léger, éleveur en agriculture biologique à Vezins : « Eosine est meilleure laitière au Sia, tout comme sa mère, Calèche, il y a deux ans.» Une performance qui confirme la qualité de la lignée  : « c’est bien d’avoir de belles vaches, mais encore faut-il remplir le tank », souligne l’éleveur.


Layon, un champion inattendu
En parthenaise, une défection d’un élevage a permis au Gaec Loval, de Saint-Quentin-en-Mauges de participer pour la première fois au concours, avec son taureau suppléant, Layon. Une très belle expérience pour Valentin Gourdon, l’éleveur, qui s’est installé en 2017 avec son père : « on avait préparé le taureau au cas où.  On nous a appelé le vendredi pour participer au concours le mardi, raconte-t-il. Nous sommes très contents que Layon ait  remporté le prix de championnat. On a bien fait d’aller à Paris ! ». Layon va postuler également au prochain concours national parthenais, à Chemillé en Anjou à Festi’élevage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Protéger les tournesols des oiseaux
Le Gaec de la Coudre utilise depuis 3 ans un canon Tonnfort 5 sur ses parcelles de tournesols. Le but : lutter contre les…
Le chantier de l’unité Doué-Métha enfin sur les rails
Dix ans après le début du projet, le chantier de l’unité de méthanisation collective du Douessin a démarré à Concourson-sur-Layon…
Roulage avant semis de maïs dans la luzerne
A Pruillé (Longuenée-en-Anjou), Samuel Aubert cherche à concilier agriculture biologique avec agriculture de conservation des…
Une météo idéale pour les semis
Le Gaec du Thouet a commencé les semis de maïs depuis la semaine dernière. A Bouzillé, depuis 2 ans, l’exploitation en…
Cultures : la pluie se fait attendre...
Le déficit hydrique commence à inquiéter les agriculteurs du Maine-et-Loire.
Influenza : organiser le repeuplement
Le Cravi a tenu une réunion vendredi 6 mai à Angers en présence de la Draaf. Le début du repeuplement est programmé pour début…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois