Aller au contenu principal

Végétal
Des fleurs pour protéger les cultures

L’entreprise Nova-Flore, à Champigné, est spécialiste des semences florales. Elle ouvrait ses portes aux professionnels.

Julien Gouy a créé Nova-Flore en 2003 avec son frère.
Julien Gouy a créé Nova-Flore en 2003 avec son frère.
© AA

L’entreprise Nova-Flore, de Champigné, a ouvert ses portes aux professionnels dans le cadre des Visites vertes organisées par le BHR (Bureau horticole régional), les 13 et
14 septembre. Cette jeune entreprise, créée en 2003 par les deux frères Jérôme et Julien Gouy, est spécialisée dans les techniques alternatives de fleurissement. Elle emploie à ce jour 37 salariés et réalise 40 % de son chiffre d’affaires (4,3 millions d’euros) auprès des collectivités, dans toute la France et en Europe. Elle leur propose un fleurissement alternatif, au coût d’entretien maîtrisé. 45 % des ventes sont faites auprès des particuliers. Mais Nova-Flore entend aussi développer la part de sa clientèle agricole. “Dans l’optique d’une réduction des produits phytosanitaires, nous avons des solutions fonctionnelles à proposer aux agriculteurs”, explique Julien Gouy. Nova-Flore propose aux professionnels (horticulteurs, maraîchers...) de semer des bandes de mélanges fleuris aux abords des cultures. Ces bandes forment des réservoirs d’insectes auxiliaires et embellissent les sites de production. Le service Recherche et dé-veloppement de l’entreprise a mené une  expérimentation dans une entreprise maraîchère en 2010, où la performance de différents mé- langes a été évaluée. Ces essais ont permis de confirmer la forte attractivité des mélanges fleuris sur les syrphes, dont les larves se nourrissent de pucerons.
À Champigné, des essais sur une trentaine de mélanges sont également menés sur une parcelle de 5 000 m2 mise à disposition par l’Inra. Les interactions entre la flore et la faune (pollinisateurs, oiseaux…) y sont étudiées.

S.H.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités