Aller au contenu principal

Petite Angevine
Des jeunes se mobilisent pour promouvoir l’élevage

Le concours de prim’holsteins a réuni du monde à la foire.

© AA

Le concours des génisses prim’holstein à la foire de la Petite Angevine est à l’image des organisateurs : jeune et dynamique. L’association Mauges-Élevage-Passion en est à l’initiative. “C’est la troisième année que nous organisons ce concours”, explique Cédric Rochard, président de l’association. Le principe : ouvrir un concours aux jeunes de 12 à 30 ans. “Nous n’avons qu’un seul regret, d’autres races ne sont pas candidates.” L’association a dû se contenter d’organiser un concours pour les prim’holsteins. Une parthenaise, une blanc bleu et une charolaise étaient en présentation.
La grande championne parmi les 35 concurrentes, une red holstein : PBM Goldisica Red. “Elle a un pedigree profond”, explique Régis Mainguy, de Landemont, le propriétaire. “Sa grand-mère et sa mère sont les vaches souches de l’exploitation”.

Les jeunes évalués
Mais les génisses ne sont pas les seules à êtres jugées au cours de l’après-midi. Les jeunes sont aussi passés au crible. “Il doit y avoir une harmonie entre l’animal et la personne qui présente”, re-marque le juge Aurélien Roy, un éleveur vendéen de 27 ans. “La personne doit porter autant d’attention au juge qu’à son animal”. Il doit savoir le mettre en valeur. “Lever la tête mais pas trop, positionner sa patte arrière. Faire en sorte que l’animal ait un bon positionnement des membres”.

H.R.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités