Aller au contenu principal

Incendies
Des mesures pour la protection contre les incendies dans les bois et forêts

Dans un communiqué du 2 août, la Préfecture de Maine-et-Loire indique que « suite à la parution des nouveaux indices qui confirment le risque sévère d'incendie dans le Maine-et-Loire, un arrêté préfectoral a été pris ce jour interdisant temporairement certaines activités dans les bois et forêts et les zones à risque ».

La Cuma Botanica a attelé des cuves à eau au tracteur pour prévenir les risques d'incendie lors des chantiers d'élagage et broyage.
© AA

Depuis le 3 août, 4 mesures, dont une touchant spécifiquement l'activité agricole, sont prises :
- l’accès à tous les bois et forêts du département est interdit de 13 h à 22 h pour toutes les personnes, les animaux de charge et de monte et tous les véhicules, à l’exception des services publics et des propriétaires ;
- il est interdit d’utiliser du feu, de fumer, d’allumer des barbecues, de faire des feux de loisirs publics ou privés dans les bois et forêts et dans les zones situées à moins de 200 mètres des bois et forêts ;
- les activités d’exploitation forestière, de travaux sylvicoles, de génie civil, de carbonisation et sciage mobile ainsi que le débroussaillage routier sont interdits de 13 h à 22 h ;
- les activités agricoles (récolte de grandes cultures, y compris les ensilages de maïs, pressage et broyage) devront être réalisées en présence d’un déchaumeur et d’une réserve d’eau d’un volume approprié. Chaque véhicule devra être équipé d’un extincteur (6-9kg).
La Préfecture indique que ces « mesures temporaires entrent en vigueur ce mercredi 3 août 2022 et jusqu’à la levée de l’interdiction temporaire, qui sera fonction de l’évolution des conditions météorologiques et de l’état de la végétation ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

La coopérative Agrial recherche de nouveaux éleveurs
La filière lait de chèvre d'Agrial a organisé jeudi 27 octobre, une journée “Capriboost” sur l'installation en caprins, au Gaec…
« La décapitalisation du cheptel bovins allaitants est déjà là. Et la sécheresse ne va sûrement pas améliorer la situation. »
Interview de Pierre-Marie Caillaud, responsable viande bovine de la FDSEA 49  
Maintenir des rendements avec moins d’azote
Mardi 15 novembre, à Chavagnes, le service agronomie du CERFRANCE 49 a présenté un essai sur une fertilisation innovante en maïs.
Un semoir de semis direct auto-construit pour implanter ses couverts
Dans le cadre d’un “Rallye des couverts” organisé par la Chambre d’agriculture mardi 8 novembre, l’agriculteur Christophe Raveau…
Le sanglier, la bête noire des agriculteurs
  La session de la Chambre d'agriculture du Maine-et-Loire a abordé le sujet de la chasse lundi 21 novembre.
Groupama vise le doublement des surfaces assurées d’ici 2030
L’assurance multirisques climatiques (MRC) change en profondeur à partir du 1er janvier 2023. Et c’est désormais une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois