Aller au contenu principal

MSA
Des moyens pour accompagner la crise

En cette période de difficultés du monde agricole, la caisse départementale veut poursuivre ses actions d’accompagnement.

De gauche à droite : Marie-Odile Bioteau, vice-présidente, Roselyne Besnard, présidente, Frédéric Dupuis, directeur.
De gauche à droite : Marie-Odile Bioteau, vice-présidente, Roselyne Besnard, présidente, Frédéric Dupuis, directeur.
© AA

Comment accompagner les agriculteurs et les salariés agricoles dans leurs difficultés socio-professionnelles ? La crise qui touche tous les secteurs de la production et impacte les entreprises, y compris les entreprises tertiaires, a conduit la MSA à
inscrire ce thème au menu de son assemblée générale qui se déroule ce vendredi au Parc expo d’Angers. Un thème qui se
traduira par des actions sur le terrain, en fonction des objectifs fixés par chacune des quatre antennes de la caisse départementale.
Pour étayer le propos, les participants de l’assemblée générale  auront entendu le chercheur Jean-Charles Hérault sur un travail qu’il mène avec ses collègues dépuis plusieurs années sur le sujet. Exemple également d’initiatives en Haute-Normandie. « Même si nous avons des actions en ce sens, il est bon d’entendre ce qui se fait ailleurs », précise Roselyne Besnard. Le Maine-et-Loire n’est d’ailleurs pas en reste, comme devait le confirmer Jean-François Cesbron, le président de l’association Aides pour le Maine-et-Loire et président de la Chambre d'agriculture.

- 2 % de cotisants exploitants
En ce qui concerne les cotisants exploitants, leur nombre baisse de près de 2 % et celui des conjoints de près de 13 %. Traduction directe de la pyramide des âges, mais également des difficultés liées au secteur agricole, engendrant un certain nombre de cessations d’activité ou de départs volontaires. « C’est une baisse que l’on constate depuis une dizaine d’années ». Le taux de recouvrement des cotisations accuse un recul d’un point à 97 %. Le taux de renouvellement des départs touche un seuil, jamais atteint jusqu’à présent, de 67 %.
Il s’est déclaré, en 2009, plus de 35 millions d’heures travaillées, soit un repli de près de 2 %. 57 % de ces heures concernent le secteur de la production, lequel s’est accru de 0,4 %. Par contre, le secteur tertiaire enregistre une diminution de près de 5 % d’heures ouvrées.
Sur le plan des cotisations, il a été collecté 240 millions d’euros sur les salaires et 60 millions d’euros auprès des exploitants. En 2009, la MSA de Maine-et-Loire a versé plus de 574 millions d’euros de prestations : remboursement de soins (les dépenses de santé ont diminué de 0,44 %) ; allocations familiales auprès de 6 082 familles pour
13 892 enfants, au total près de 57 millions d’euros ; retraites servies à plus de 75 000 personnes pour une somme de
337 millions d’euros, ce qui constitue près de 59 % des prestations versées. La MSA suivra bien évidemment de près le
dossier des retraites. « Nous maintenons notre demande pour la prise en compte, comme les autres régimes, des 25 meilleures années pour les exploitations et un niveau de retraite décent », rappelle Roselyne Besnard. Pour sa part, Marie-Odile Bioteau, vice-présidente, insiste sur le récurrent dossier des ressortissants poly-pensionnés.
Parallèlement, l’action sanitaire et sociale dispose d’un budget de 4,3 millions d’euros pour des actions de terrain.

M. L.-R.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
" Traquer les prix hors la loi "
Interview de Frédéric Vincent, responsable du dossier lait à la FDSEA.
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités