Aller au contenu principal

Des nappes globalement rechargées

En ce début d’année, les nappes phréatiques du département sont globalement rechargées. Exception faite pour la nappe du Séno-Turonien qui présente encore un niveau bas.

© BRGM

En décembre, le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) des Pays de la Loire constate « une recharge notable des nappes dans le Maine-et-Loire », explique Emmanuelle Rouxel, hydrogéologue. Et ce, grâce aux précipations importantes de décembre. « Pour les nappes très peu réactives (nappe du Séno-Turonien suivie au Guédeniau et à Vaulandry, nappe des faluns du Miocène suivie à Doué-la-Fontaine), les niveaux restent en légère baisse ou se sont stabilisés ».
Aujourd’hui, les nappes du département présentent un niveau proche ou supérieur au niveau moyen calculé (période 2004-2020). Seule la nappe du Séno-Turonien présente un niveau bas (inférieur à la quinquennale sèche) à Neuillé, Vaulandry et Vernoil-le-Fourrier.
De façon générale, en 2020, les nappes du département sont restées proches des niveaux moyens (calcul sur la période 2004-2019). « En début d’année 2020, à la faveur de conditions météorologiques humides et fraîches, les nappes se sont maintenues à un niveau haut jusqu’à début mai ». En fin d’été, les niveaux atteints étaient inférieurs aux moyennes calculées mais en sont restés proches.
« En 2019 et 2011, les niveaux atteints étaient bien plus bas. Il faut dire que la période de vidange des nappes avait commencé plus tôt, dès le mois de mars, pour se terminer à la toute fin d’année », constate l’hydrogéologue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités