Aller au contenu principal

Des nappes globalement rechargées

En ce début d’année, les nappes phréatiques du département sont globalement rechargées. Exception faite pour la nappe du Séno-Turonien qui présente encore un niveau bas.

© BRGM

En décembre, le BRGM (Bureau de recherches géologiques et minières) des Pays de la Loire constate « une recharge notable des nappes dans le Maine-et-Loire », explique Emmanuelle Rouxel, hydrogéologue. Et ce, grâce aux précipations importantes de décembre. « Pour les nappes très peu réactives (nappe du Séno-Turonien suivie au Guédeniau et à Vaulandry, nappe des faluns du Miocène suivie à Doué-la-Fontaine), les niveaux restent en légère baisse ou se sont stabilisés ».
Aujourd’hui, les nappes du département présentent un niveau proche ou supérieur au niveau moyen calculé (période 2004-2020). Seule la nappe du Séno-Turonien présente un niveau bas (inférieur à la quinquennale sèche) à Neuillé, Vaulandry et Vernoil-le-Fourrier.
De façon générale, en 2020, les nappes du département sont restées proches des niveaux moyens (calcul sur la période 2004-2019). « En début d’année 2020, à la faveur de conditions météorologiques humides et fraîches, les nappes se sont maintenues à un niveau haut jusqu’à début mai ». En fin d’été, les niveaux atteints étaient inférieurs aux moyennes calculées mais en sont restés proches.
« En 2019 et 2011, les niveaux atteints étaient bien plus bas. Il faut dire que la période de vidange des nappes avait commencé plus tôt, dès le mois de mars, pour se terminer à la toute fin d’année », constate l’hydrogéologue.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités