Aller au contenu principal

Tourisme
Des projets pour l’accueil à la ferme dans la région

Le réseau Bienvenue à la ferme était à la ferme pédagogique de la Petite Dube.

Le labyrinthe de la ferme pédagogique de la Petite Dube attire chaque année de nombreux scolaires.
Le labyrinthe de la ferme pédagogique de la Petite Dube attire chaque année de nombreux scolaires.
© AA
Le réseau régional de Bienvenue à la ferme fourmille d’idées et de projets : dévelop-pement du site internet et des liens avec les partenaires du tourisme, vente de produits de la ferme en ligne -une expérimentation nationale à l’échelle des Pays de la Loire-, installation de Wi-fi sur les exploitations, projet d’itinéraires pour camping-cars au niveau des Pays de la Loire. « Il ne faut plus que les gens viennent nous voir par défaut, dit Élie Jarry, chez qui se déroulait la journée régionale, ce mardi, mais bien parce que nous avons des choses à faire et à montrer ». C’est cette spécificité de lien avec la nature qui rend ici les choses plus vraies. Parce qu’elles sont présentées et vécues du dedans par les agriculteurs qui sont les plus à même de parler de ce qui intéresse et ressource les visiteurs. « On fait naître de l’extraordinaire avec du naturel grâce à notre savoir-faire, notre simplicité et notre relation avec le territoire », relate Élie Jarry qui cite un exemple : « Lorsque j’organise un thème sur la laine, poursuit l’agriculteur de Sainte-Christine, je présente un rouet. Au début, les retraitées qui assistent à la présentation
pensent qu’elles ne sauront plus s’en servir. Petit à petit, l’agilité et les gestes de la mémoire reviennent et j’en ai vu parfois se mettre à pleurer ». Mais le registre de la nostalgie n’est pas le seul ressort qui anime les adhérents du réseau de Bienvenue à la ferme. À la ferme pédagogique de la Petite Dube, l’accueil rime avec modernité. Les locaux sont raccordés en Wi-fi, les camping-caristes qui font escale sur l’exploitation peuvent consulter leur courriel, envoyer des photos à la famille. « L’accueil à la ferme est un concept résolument moderne et correspond bien à la demande de la société en quête de racines et de ressourcement », poursuit Élie Jarry. La fréquentation de la Petite Dube est là pour le prouver : l’année dernière, 5 000 visiteurs, dont 1 800 scolaires, sont venus, attirés notamment par le labyrinthe de maïs. Sur un plan
régional, la fréquentation de la saison 2007 corrobore cette tendance, puisque, malgré la météo, la fréquentation a été importante. Le nouveau président régional, Antoine Priouzeau, n’y voit pas là un simple repli de la popu-lation chassée de la plage par les conditions climatiques vers
l’arrière pays, mais une véritable demande de la société.
m. l.-r.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités