Aller au contenu principal

Des tags anti-élevage se multiplient

Depuis plusieurs jours, des exploitations et entreprises ont été victimes de tags par des activistes anti-élevage.

Plusieurs exploitations agricoles ont été vandalisées en Mayenne, Maine-et-Loire et Loire-Atlantique.
Plusieurs exploitations agricoles ont été vandalisées en Mayenne, Maine-et-Loire et Loire-Atlantique.
© AA

Depuis plusieurs jours, de la Seine-et-Marne à la région des Pays de la Loire, des exploitations et entreprises sont prises pour cible par des activistes anti-élevage. Notre département n'est pas épargné : des tags diffamants se multiplient sur des bâtiments d'élevage, peu importe le type et le mode de production, sur des camions de transport d'animaux, et dans des entreprises de sélection, sur l'ensemble du Maine-et-Loire.
Des individus n'hésitent pas à pénétrer, de nuit, dans les bâtiments pour inscrire à la peinture des slogans anti-élevage.
Face à ces actes révoltants, la FDSEA et JA ont demandé une rencontre urgente auprès du préfet pour la mise en place effective de la cellule locale
Déméter.
En parallèle, la FDSEA et JA lancent une nouvelle campagne d'information et d'incitation pour mettre en place, dans les exploitations, des systèmes de protection et de surveillance.
Un seul mot d'ordre si vous veniez à être concerné : en cas d'intrusion, surtout ne vous mettez pas en danger, n'intervenez pas seul.
Si des dégradations et tags étaient découverts, appelez immédiatement le 17 pour déposer plainte, ne touchez à rien, faites des photos, et bien entendu, prévenez au plus vite la FDSEA ou JA qui sont en lien permanent avec les forces de l'ordre et la préfecture, prêts à intervenir. La coordination avec ces derniers, très à l'écoute dans notre département, a permis une réactivité immédiate à la suite d'une nouvelle intrusion qui a eu lieu le week-end dernier sur une exploitation angevine.
E.Henry

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le véto a misé sur les moutons pour s’installer
Installé depuis octobre 2019, Allain Millet, ancien vétérinaire, élève des moutons vendéens à La Chaussaire. 
Gel : jours décisifs pour la vigne
Dans le vignoble Anjou Saumur, plusieurs nuits de gelées se sont succédé cette semaine et les viticulteurs restent en alerte pour…
Une nouvelle aide régionale sur la bio
La présidente de la région, Christelle Morançais, a annoncé vendredi 26 mars, une enveloppe de 24 millions d’euros, fléchée vers…
La preuve par l’orage
L’association “Agriculture de conservation des Mauges” a organisé mardi 16 mars, à Jallais, une demi-journée d’information…
Aides couplées : vives réactions dans la profession
Le ministère de l’agriculture met ses premières propositions sur la table.
Nuits blanches pour lutter contre les gelées noires

Ces derniers jours, les heures de sommeil se font rares pour les arboriculteurs du Maine-et-Loire. Depuis lundi, les gelées s’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités