Aller au contenu principal

Des vins à plus forte valeur ajoutée

Des volumes de vin en hausse, un chiffre d’affaires en progression de 7 % en 2014-2015 : les Caves de la Loire affichent de bons résultats, malgré un contexte commercial tendu.

© AA

Les Caves de la Loire, ce sont aujourd’hui 135 adhérents apporteurs, qui travaillent 1 600 hectares de vigne. Les comptes de la coopérative, membre du groupe ligérien Loire Propriétés, étaient présentés en assemblée générale  jeudi 25 février, à Faye-d’Anjou. Des indicateurs au vert pour la coop, qui va rémunérer davantage ses adhérents. Une meilleure rémunération due en grande partie au fait que la vendange renoue avec les volumes (93 870 hectos vinifiés en 2014, contre
91 500 en 2013 et seulement 83 800 en 2012).


Plus de volumes, et de meilleurs prix
La valorisation des apports  pour 2014-2015 sera de 11,6 millions d’euros (dont 160 000 euros de ristourne additionnelle), contre 9,6 millions d’euros en 2013-2014. Le facteur prix a aussi joué en faveur des adhérents, puisque les Caves « ont fait mieux que le marché des mercuriales », note Jérôme Lemasson, directeur du pôle vin.
La coopérative s’investit dans une démarche de  recherche de valeur ajoutée, se traduisant notamment par une diminution de la proportion de vrac, qui pèse  aujourd’hui moins d’un tiers des ventes totales : « il y a plus de valeur ajoutée à faire de la bouteille, mais aussi des Bibs et des Pouch up*, dont la part augmente », souligne le président de la coopérative, Régis Alcocer.

Plus d'infos dans l'Anjou agricole du 26 février 2016.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités