Aller au contenu principal

Magazine
Deux Angevins en finale des Olympiades

Deux Angevins s’entraînent au lycée du Fresne pour les Olympiades internationales des métiers qui se tiendront en septembre à Calgary, au Canada, dans la catégorie “Jardinier-paysagiste”.

Frédéric Guéry et Florian Piton s’entraînent avant les épreuves à Calgary, en septembre. C’est la deuxième fois qu’une équipe du lycée le Fresne est sélectionnée dans une épreuve internationale.
Frédéric Guéry et Florian Piton s’entraînent avant les épreuves à Calgary, en septembre. C’est la deuxième fois qu’une équipe du lycée le Fresne est sélectionnée dans une épreuve internationale.
© AA

Nous avons encore du mal à réaliser… Nous nous rendrons compte que nous sommes en finale quand nous arriverons au Canada ». Enthousiastes et sereins, Frédéric Guéry et Florian Piton - 20 ans chacun - participeront début septembre, à Calgary, au Canada, à la finale internationale des Olympiades des métiers, dans la catégorie “Jardinier-paysagiste”. Ils ont gagné leur place lors de la finale nationale à Lille en février dernier. Cette semaine, ils sont venus s’entraîner au lycée du Fresne, centre pilote national et international, avec deux autres binômes, de Midi-Pyrénées et d’Alsace.
C’est aussi au Fresne que ces deux jeunes, originaires des Mauges, ont passé leur Bac pro paysager. Frédéric Guéry est déjà entré dans la vie active : à la suite d’un stage, il a été embauché aux Espaces verts du Planty, à Saint-Pierre-Montlimart. Quant à Florian Piton, il prépare actuellement un Certificat de qualification professionnelle par alternance, au Fresne et à la SARL Bodineau-Laurendeau, à La Poitevenière.
L’épreuve que prépare le binôme consiste à réaliser, sur une surface de 50 m2, un aménagement paysager, en suivant scrupuleusement un plan de jardin fourni par les organisateurs (dallages, passerelles, murets, plan d’eau…). Ce respect des mesures, au millimètre près, donne lieu à une note objective. Les concurrents sont également évalués sur leur capacité de création, puisque le libre choix de l’arrangement des végétaux leur est laissé : c’est la note subjective. Les deux jeunes ont l’habitude de travailler ensemble : il y a quatre ans, ils avaient participé aux épreuves régio-nales des Olympiades, où ils avaient terminé troisièmes.

350 kilos de matériel
En juin, ils recevront le plan à réaliser et pourront à nouveau s’entraîner. Sur le site de l’épreuve, ils disposeront d’une vingtaine d’heures pour mener à bien leur travail, avec les matériaux et les végétaux. « Chacun amène ses outils. Nous prendrons l’avion avec 350 kilos de
matériel », expliquent les deux concurrents.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
" Traquer les prix hors la loi "
Interview de Frédéric Vincent, responsable du dossier lait à la FDSEA.
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
La fibre et les haies
Suite à une première levée de bouclier au mois de novembre, un collectif de 13 organisations syndicales et associatives du Maine-…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités