Aller au contenu principal

Forum à l’installation
Donner des clés pour s’installer

160 élèves de formation agricole ont arpenté le forum à l'installation, jeudi 14 octobre, au Gaec des Mardreaux au Fief-Sauvin.

Romain Volteau, jeune agriculteur installé depuis janvier 2021 à La Chapelle du Genêt et Kenny Braud, salarié agricole qui prépare son installation à Torfou.

Avec 3 départs en retraite pour une seule installation, le renouvellement des générations en agriculture demeure un enjeu essentiel. Les Jeunes agriculteurs du Maine-et-Loire en ont conscience et s’attèlent à susciter des vocations. Jeudi 14 octobre, le syndicat a organisé le forum pour promouvoir l’installation aidée. Ce temps fort s’est tenu sur une exploitation laitière au Gaec des Mardreaux où Jérémy Guitton est installé depuis 2019. Le but : apporter aux jeunes « une vision globale sur les démarches à faire avant de s’installer et montrer un exemple d’installation réussie à travers l’exemple de Jérémy Guitton », explique Alexia Cantin, vice-présidente JA 49 en charge du dossier installation et transmission. « Avec une visite de terrain, les jeunes sont plus à l’aise pour poser des questions. »
Le forum était organisé autour de 3 pôles : une visite de la ferme, des témoignages d’un jeune agriculteur et d’un  futur installé et un espace avec une vingtaine de partenaires. Sébastien Bondeau, responsable du BTS Acse à l’Esa a fait le déplacement avec ses élèves de première année. « En 2e année de BTS, les élèves participent à l’opération “Demain, je m’installe”. Ce forum a permis d’avoir une première vision de l’installation, en avoir une approche plus globale », apprécie le formateur.
 

Identifier les démarches
Les jeunes étudiants ont particulièrement apprécié les témoignages de Romain Volteau et Kenny Braud. « On est dans le flou sur toutes les démarches à faire », explique l’un d’entre eux. « Maintenant, on comprend mieux ce qu’il faut faire et les aides auxquelles on a droit », ajoute un autre.
Romain Volteau est installé dans un Gaec depuis janvier 2021 à La Chapelle du Genêt en production laitière et de volailles Label. Il remplace 2 associés partis en retraite. Kenny Braud est salarié agricole. Il est en train de monter son projet d’installation. Il prévoit de rejoindre un Gaec à Torfou. Tous deux ont choisi l’installation aidée. Plus contraignant dans les démarches, le dispositif a aussi ses avantages. Le premier, la dotation JA : « en moyenne, en Pays de la Loire, la dotation jeune agriculteur s’élève à 26 700 euros », explique Alexia Cantin aux jeunes. Pour en bénéficier, le candidat à l’installation doit suivre le parcours 3P (Plan de professionnalisation personnalisé). « Il s’agit de formations et de stages qui doivent être réalisés en amont de l’installation. Cela comprend au minimum un stage collectif de 21 h. » Avant de s’installer, le jeune doit construire son plan d’entreprise qu’il doit respecter pendant 4 ans. « Ce plan permet de construire un projet viable et vivable. » Preuve de l’intérêt de la construction de ce plan, « 98 % des jeunes qui ont bénéficié du dispositif  sont toujours en activité 10 ans après », souligne la jeune femme.
Attention à la charge de travail
Conseil précieux prodigué par Alexia Cantin : « mesurez bien votre temps de travail. Gardez du temps libre. » Membre de l’association Réagir, la jeune femme constate de plus en plus de jeunes en difficultés à cause d’une surcharge de travail sur leur exploitation. « Quand on est jeune, on pense qu’on peut toujours en faire plus, mais il faut rester prudent. »

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Bientôt du konjac made in Anjou ?
Créer une filière de konjac 100 % français. C’est le défi que relève la SAS Plant innovation R&D basée à Angers.
La Confédération Paysanne a-t-elle encore sa place dans les instances représentatives départementales ?

Lundi 22 novembre, lors de la session Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire, la Confédération Paysanne a confirmé son…

veaux de boucherie
Soigner les veaux pour obtenir une viande de qualité
Le GIE Les Vitelliers a organisé, fin octobre, une visite de l’élevage de veaux de boucherie de Marie Bossoreille à Montreuil-…
Une vache du Maine-et-Loire championne régionale
Le Régional prim’holstein se tenait vendredi et samedi derniers à Château-Gontier. Un concours de grande qualité qui a vu le…
Les retraites, un combat permanent
Plus de 150 aînés de la FDSEA de Maine-et-Loire  se sont retrouvés en assemblée générale à Saint-Quentin en Mauges (Montrevault-…
Porci Mauges pousse les murs de son outil d’abattage
A Beaupréau, l’abattoir Porci Mauges s’agrandit et améliore ses outils de travail pour répondre à une demande croissante.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois