Aller au contenu principal

Veaux de boucherie
Du travail en filière pour le veau de boucherie

La section VeauLoire de BoviLoire s’est réunie la semaine dernière.

Après l’usine de fabrication d’aliments Denkavit, le marché de Château-Gontier et l’abattoir de Challans, la section VeauLoire a continué son tour des acteurs de la filière régionale avec la visite d’un élevage de veaux de boucherie. L’occasion pour les représentants des abattoirs et des intégrateurs de revenir voir le maillon primordial de la filière avant de faire le point sur les actions interprofessionnelles en cours. 
Cette année, la section VeauLoire a pu financer ...
Après l’usine de fabrication d’aliments Denkavit, le marché de Château-Gontier et l’abattoir de Challans, la section VeauLoire a continué son tour des acteurs de la filière régionale avec la visite d’un élevage de veaux de boucherie. L’occasion pour les représentants des abattoirs et des intégrateurs de revenir voir le maillon primordial de la filière avant de faire le point sur les actions interprofessionnelles en cours.
Cette année, la section VeauLoire a pu financer une campagne radio et une
© AA

Après l’usine de fabrication d’aliments Denkavit, le marché de Château-Gontier et l’abattoir de Challans, la section VeauLoire a continué son tour des acteurs de la filière régionale avec la visite d’un élevage de veaux de boucherie. L’occasion pour les représentants des abattoirs et des intégrateurs de revenir voir le maillon primordial de la filière avant de faire le point sur les actions interprofessionnelles en cours.
Cette année, la section VeauLoire a pu financer une campagne radio et une présence sur le web renvoyant sur le site www.veausucces.com durant quinze jours autour de la fête de la Pentecôte. Dans le cadre de l’action de promotion de la viande de veau, l’interprofession régionale a également prévu de décliner l’action nationale de fourniture de cadres photos pour les boucheries traditionnelles. Les cadres présenteront des recettes à base de veau.

Volonté de transparence
Sur les principaux sujets de travail de la section, c’est la volonté de transparence qui se dégage. Que ce soit sur les tarifs pratiqués par les différents EDE des départements ligériens, sur le classement couleur des viandes ou la propretés des cuirs des démarches sont engagées, en région ou au niveau national pour mieux connaître la réalité et travailler sur des améliorations en faveur des éleveurs.
Sur le plan régional, la section a également enclenché une étude sur la filière veaux de boucherie dont les résultats seront connus début 2011.

Maintien des abattages
Depuis le début de l’année 2010, les prix de la poudre de lait et du lactosérum ont augmenté par rapport à la même période l’année dernière. 2009 était particulièrement bas pour les composants de l’aliment des veaux. La hausse du cours des veaux de 8 jours se poursuit depuis quelques semaines, les naissances étant moins nombreuses et la demande soutenue. Les abattages des trois premiers mois 2010 se situent quand à eux au même niveau que l’année dernière, 2009 ayant été marquée par des abattages d’été les plus bas connus depuis quelques années.

A. Combes

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités