Aller au contenu principal

Phytos
Écophyto 2018 : à la recherche de solutions innovantes

La journée régionale grandes cultures qui s’est déroulée le 4 février dernier à La Pommeraye, a réuni 200 techniciens et chercheurs.

Jean-Loïc Landrein, secrétaire général de la Chambre régionale d’agriculture, 
Philippe Brossard, président du comité de pilotage agronomie.
Jean-Loïc Landrein, secrétaire général de la Chambre régionale d’agriculture,
Philippe Brossard, président du comité de pilotage agronomie.
© AA

Pour réduire l’utilisation de phytos, il nous faudra un ensemble de solutions, comme une ordonnance de médecin avec plusieurs médicaments - qui pourront aller jusqu’à un changement de système de production. Il n’y a pas de solution toute faite », expliquait jeudi Philippe Brossard, président du comité de pilotage agronomie de la Chambre régionale d’agriculture. Ce 4 février, 200 techniciens et chercheurs de toute la région se sont retrouvés à La Pommeraye pour une journée technique Agro-phytos 2018. Leur objectif : « Faire le point sur les connaissances agronomiques, pratiques et les méthodes innovantes pour réduire l’utilisation des produits phyto, tout en restant performant ». C’est là tout le défi lancé par le Grenelle de l’environnement. « Quand on réduit de 50 % l’usage de produits, il faut veiller, sur le plan économique, à ne pas mettre en porte-à-faux les exploitations, soulignait Jean-Loïc Landrein, secrétaire général de la Chambre régionale d’agriculture des Pays de la Loire. Il faut aussi prendre en compte l’aspect social. Les méthodes pour pallier la réduction de phytos demandent souvent plus de travail à l’hectare, cela peut poser problème ».  Si l’on opte pour une rotation culturale, qui réduit les risques d’adventices, il faut évidemment trouver des débouchés commerciaux pour les nouvelles plantes introduites.

Des réseaux d’exploitations
Des expérimentations se mettent en route à différents niveaux. En France, un ensemble de 18 réseaux de chacun dix exploitations va être mis en place, sous la tutelle de l’État. Il s’agit d’appréhender les effets de la réduction de  la réduction de phytos et de fournir des éléments fiables aux agriculteurs. Objectif : disposer d’une gamme de solutions applicables sur les exploitations, quelle que soit leur spécialité. Cette approche tiendra compte de la globalité de l’exploitation. Au niveau des Pays de  la Loire, un observatoire est créé par la Chambre régionale d’agriculture afin d’étudier, dans neuf exploitations, le comportement d’une parcelle de culture. L’aspect formation des agriculteurs est également primordial pour parvenir à l’objectif fixé par le Grenelle.
(Lire aussi en page 19)    S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Agriculteurs et citoyens s'approprient l’énergie de leur territoire
Zoom sur les projets citoyens éoliens en Maine-et-Loire. Comment les citoyens font-ils pour faire aboutir leur projet ?
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités