Aller au contenu principal

EGAlim: Stéphane Travert évoque la possibilité d'agir par ordonnances

© AA

A l'occasion d'une conférence de presse, le 28 août, portant sur l'installation des États généraux de l'alimentation, dont les premières réunions doivent se dérouler le 29 août, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a annoncé que les mesures qui seraient annoncées à l'issue de cette large concertation pourraient prendre la forme de textes réglementaires, de lois, de prises de position sur des politiques européennes ou même d'ordonnances. Le président de la République s'exprimera à l'issue du premier chantier, mi-octobre, pour présenter les mesures, parmi celles qui émaneront des ateliers, qui seront retenues et mises en œuvre. « Il ne peut pas ne rien se passer, il doit y avoir un résultat », a conclu S. Travert. Par ailleurs, le ministre a expliqué que les États généraux seront l'occasion de faire un état des lieux « filière par filière », qui serait notamment conduit par le coordinateur des Etats généraux, Olivier Allain, en marge des ateliers. S. Travert explique par ailleurs qu'il souhaite différencier le traitement réservé aux filières bien régulées, comme le Comté, et à celles qui connaissent « des difficultés cycliques ». Pour ces dernières, il se demande, évoquant l'impératif de bonne gestion de l'argent public: « est-il nécessaire de toujours soutenir de la même manière des filières qui vont bien, ou est-ce que l'on peut marquer un temps d'arrêt pour aider les filières qui vont mal à se restructurer ? »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Un été globalement chaud et sec en perspective
Le ressenti actuel ne doit pas nous influencer. D’après Météo France, le scénario “plus chaud et plus sec que la normale” est le…
Moissonner entre deux averses
Dans le Maine-et-Loire, quelques agriculteurs ont trouvé des créneaux pour battre leur orge. Mais la plupart attendent un temps…
Du lait, des gîtes... et du lombricompost
A Saint-Georges des Gardes, les éleveurs Anne et Nicolas Berder ne produisent pas que du lait. Ils sont aussi lombriculteurs et s…
L’agro-écologie en pratique lors de la session Chambre
Lundi 28 juin, à St Pierre-Montlimart, la Chambre d’agriculture du Maine-et-Loire a abordé le thème de l’agro-écologie lors de sa…
Blé : les choses sérieuses ont commencé
Colza, orge et maintenant blé  : le Gaec des Deux frontières enchaîne les chantiers à un rythme soutenu. Reportage à La…
Un meilleur contrôle du transfert des parts sociales
Visite du Député Jean-Bernard Sempastous qui porte un projet de loi portant sur les « mesures d’urgence pour assurer la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités