Aller au contenu principal

Saisonniers
Elioreso-Anefa49 ouvre la saison des vendanges et de la cueillette

Plus de 1 200 postes saisonniers sont à pourvoir d’ici la mi-août, en Maine-et-Loire. Face à la pénurie de main d’œuvre, Elioreso-Anefa49 lance une campagne de communication intitulée « Nous déclarons les saisons des vendanges et de la cueillette ouvertes ».

800 postes à pourvoir en viticulture et 400 en arboriculture : les saisonniers, avec ou sans expérience, sont attendus de pied ferme dans les vignes et vergers de Maine-et-Loire. Elioreso-Anefa49,  la plateforme de solutions dédiée à l’emploi et la formation agricole en Maine-et-Loire, organisait cette semaine une conférence de presse pour le faire savoir aux habitants du Maine-et-Loire et des régions voisines. Une campagne d’affichage a également été lancée dans les communes et communautés de communes, pour assurer une mobilisation de proximité. Elle sera relayée à l’ensemble des partenaires de l’emploi, de la formation et de l’insertion, qui accompagnent les publics dans les différents territoires, ainsi que sur les réseaux sociaux. Un seul objectif : toucher le plus grand nombre de personnes, dans un contexte de pénurie de main d’œuvre généralisée.
« Le travail en saison peut s’avérer être un bon tremplin pour découvrir l’environnement de travail, et pourquoi pas demain, franchir le cap d’un emploi plus durable dans les métiers de l’agriculture » confesse Camille Leperlier, chargée de mission chez Elioreso-Anefa49.

 

Participer :
Les candidats saisonniers sont invités à se faire connaître en toute simplicité via un formulaire en ligne accessible via le lien suivant : 
www.elioreso.com/saisons

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Chantiers précoces, faibles rendements
Alors qu’août n’était même pas commencé, les ensileuses sont entrées en action en Maine-et-Loire. Comme à Saint-Macaire en Mauges…
Ensilage : l’extrême inverse de 2021
Alors que les premiers ensilages démarrent en cette fin de semaine, point d’étape et conseils avec Julien Gaultier, responsable…
Des bocaux Made in mauges
A La Jumellière, cela fait bientôt 40 ans que la conserverie artisanale la Maison Beduneau propose des plats traditionnels dans…
« Le prix du lait français dévisse par rapport à nos voisins européens »
Interview de Ghislain de Viron, 1er vice-président de la Fédération nationale des producteurs de lait.
Des mesures pour la protection contre les incendies dans les bois et forêts
Dans un communiqué du 2 août, la Préfecture de Maine-et-Loire indique que « suite à la parution des nouveaux indices qui…
La situation des nappes et rivières du département reste critique
En l’absence de pluies significatives, l’état des nappes et des rivières est sous haute surveillance.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois