Aller au contenu principal

Xynthia
En Maine-et-Loire, des serres endommagées

La tempête n’a fait que des dégâts matériels en Anjou.

La tempête a fait des dégâts sur les serres du Gaec des Mimosas à Varennes-sur-Loire (4 mètres qui abritaient des plants de fraisiers).
La tempête a fait des dégâts sur les serres du Gaec des Mimosas à Varennes-sur-Loire (4 mètres qui abritaient des plants de fraisiers).
© AA

La tempête a touché le département le 28 février, avec des vents allant jusqu’à 120 km/h. Des pointes de 121 km/h ont été enregistrées à Martigné-Briand, de 114 km /h à Cholet, de 100 km/ h à Angers. Si aucune victime n’est à déplorer dans le Maine-et-Loire, la tempête a occasionné des dégâts dans des exploitations agricoles, notamment chez les maraîchers du Saumurois. « Le secteur est très touché, signale André Mabileau, maraîcher à Varennes-sur-Loire. Ce sont
surtout les structures plastiques légères de 4 mètres, abritant des plants de fraisiers, qui sont con-cernées ». Chez Marie-Agnès Pihée, à Saint-Martin-de-la-Place, « quatre serres de fraisiers sur huit étaient par terre en début de semaine. Il y a surtout un travail de remontage des serres à effectuer, mais les plants ne sont pas abîmés », explique l’agricultrice. Jacques Loiseau, à Brain-sur-Allonnes, a trouvé 80 % de ses serres de radis framboises et carottes par terre dimanche matin.

S.H.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
Pour sa première visite, Christelle Morançais choisit l’agriculture
Christelle Morançais et toute son équipe se sont rendus mardi 11 mai dans une ferme en démarche “Bas carbone”.
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités