Aller au contenu principal

Énergie
Énergie : en Maine-et-Loire, les projets se concrétisent

La ferme de Thorigné-d’Anjou a inauguré l’installation photovoltaïque lors de la journée énergie du 16 janvier.

Près de 200 personnes ont participé à la journée énergie de la ferme de Thorigné-d’Anjou avec l’inauguration de l’installation photovoltaïque.
Près de 200 personnes ont participé à la journée énergie de la ferme de Thorigné-d’Anjou avec l’inauguration de l’installation photovoltaïque.
© AA

Les fous tracent les chemins que les sages empruntent ensuite », citait Jean-François Cesbron, président de la Chambre d’agriculture, en inaugurant l’installation photovoltaïque de la ferme de Thorigné-d’Anjou. Une cérémonie qui s’est tenue lors de la journée énergie, le 16 janvier. 200 personnes ont découvert l’installation qui permettra de produire plus de 17 000 kWatt, l’équivalent de ce que l’exploitation expérimentale consomme pour ses propres besoins et les besoins de la recherche.

140 réalisations
Aujourd’hui, plus de 140 projets se sont montés en Maine-et-Loire, l’équivalent de la consommation de 500 foyers en moyenne sur le département. C’est une proposition d’achat groupé menée par la Chambre d’agriculture qui a permis à ces projets de voir le jour. Elle a également conforté l’implantation d’entreprises dans le département. Anjou Sol’art, une petite PME de trois personnes basée à Saint-Sylvain-d’Anjou (voir encadré), Solar total, qui travaille en partenariat avec Appollon, basée à La Tessoualle et Solewa, une entreprise de 30 personnes localisée en Pays de la Loire, ont été les trois sociétés retenues. « L’achat groupé sur le photovoltaïque est une véritable opportunité pour les agriculteurs. Il aura permis une minoration des prix de 15 à 20 % par rapport au marché », expliquait Denis Asseray, en charge du dossier énergie à la Chambre d’agriculture. À titre d’exemple pour la ferme de Thorigné, « l’investissement va correspondre à une annuité de 9 000 € sur 12 ans avec un contrat de vente garanti sur 20 ans à EDF de 11 000 €, ce qui correspond à une marge estimée de 100 000 € », témoignait Jean-Paul Coutard, responsable de la ferme expérimentale. La production d’énergie est donc un atout pour le secteur agricole et reconnu comme tel par les élus territoriaux. Jacques Bonsergent, élu du Conseil général, a salué le partenariat existant avec la Chambre d’agriculture dans bien des domaines dont celui de l’énergie et a rappelé le soutien accordé au photovoltaïque mais aussi à la géothermie. Pour le Conseil régional, Isabelle Galesne, élue de Briollay et Dominique Tremblay, vice-président et responsable du dossier agricole, ont marqué leur engagement vers les énergies renouvelables. « L’agriculture possède presque tous les éléments qui constituent aujourd’hui le bouquet énergétique en France », soulignait Jean-Louis Lardeux vice-président de la CDA. « Maîtriser, substituer, produire, sont les actions inscrites dans le Projet agricole départemental et, si la ferme de Thorigné s’est engagée dans ce projet, c’est à l’issue d’un diagnostic énergétique réalisé en 2007 », précisait-il. Vendredi à Thorigné, le courant est passé, et de nombreux exploitants ont marqué leur volonté de s’engager sur le chemin de la faible dépendance fixé par le Grenelle comme un objectif pour les exploitants.

SARAH PÉTIARD

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités