Aller au contenu principal

CDI
Évolution croissante des installations en Maine-et-Loire

‹ Le Comité départemental pour l’installation s’est réuni le mercredi 27 juin.

Mercredi 27 juin, le Comité départemental pour l’Installation (CDI) s’est réuni, sous la présidence de Christophe Réveillère, président de Jeunes agriculteurs 49.
Le Comité a analysé les statistiques de l’installation en 2006. Le nombre de jeunes installés avec les aides est passé à 157 alors qu’il était assez stable depuis plusieurs années (environ 130 installations / an). Cette tendance se confirme et semble s’amplifier en 2007 puisque le nombre de stagiaires en SPI (Stage préparatoire à l’installation) augmente encore cette année.
Les départs anticipés en retraite expliquent en partie ce boom des installations selon l’Adaséa. On note l’augmentation de 15 % en moyenne du coût de reprise des exploitations en élevage, probablement du fait de la reprise clefs en main d’exploitations où la mise aux normes a été réalisée et ainsi par l’augmentation des tailles d’exploitations. En moyenne, les attributions de quota ont été de 56 000 litres et de 38 PMTVA pour les bovins.

Bilan des SPI et Stages 6 mois
Le Stage préparatoire à l’installation est apprécié des futurs installés, notamment la partie de visites mutuelles d’exploitations riche en échanges. La formation est cependant jugée parfois trop longue pour les personnes qui, par exemple, ne sont pas concernées par les DPU. La Chambre d’agriculture a expliqué qu’il est difficile de réaliser des groupes de productions homogènes. On note d’ailleurs en 2007 une tendance de plus en plus grande à la diversification des productions (équins, escargots…). Le module “installation en société” a été allongé avec une journée sur la communication entre associés qui s’est révélée très satisfaisante pour les participants.
Parmi les suggestions d’améliorations, le comité a proposé une journée optionnelle sur la gestion administrative de l’exploitation ou encore sur l’utilisation des produits phytosanitaires.
Le stage six mois regroupe un répertoire de 252 maîtres exploitants agrées. En 2006, il y a eu davantage de validations totales du stage du fait d’expériences antérieures ce qui constitue une évolution importante. La contrainte de distance domicile-exploitation de stage a été beaucoup assouplie.

Financement
de l’accompagnement

L’enveloppe budgétaire annuelle des Pays de la Loire (PIDIL) pour 2007 est enfin arrivée. Dans les priorités, une part de 20 % a du être attribuée au financement du SPI et stages six mois qui ne sont plus suffisamment financés par l’État. L’ATE (Aide à la transmission d’exploitation) semble avoir disparu des lignes budgétaires. Les autres actions telles que le repérage des exploitations (exploitants de plus de 50 ans), l’inscription au RDI (Répertoire départ installation), l’aide au bail, l’audit transmission sont maintenues.

Prêts à l’installation et DJA
en attente de financement

Avant le 1er juillet, la DDAF devait réaliser toutes les Autorisations de financement (AF), en attente pour certaines depuis novembre 2006 ; les prêts relais ne pourront désormais plus être réalisés sans AF. 300 dossiers étaient ainsi concernés. La rigueur administrative est de plus en plus importante concernant le déblocage des prêts et les procédures : le SPI et l’accompagnement bancaire devront être la hauteur pour bien épauler l’installation des jeunes exploitants.

I.D.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’impact des champs électromagnétiques sur les animaux d’élevage
Le député Modem du Maine-et-Loire, Philippe Bolo, vient de produire un rapport parlementaire sur l’impact, encore mal connu, des…
Premiers semis de printemps dans une ambiance fraîche
Les implantations de maïs et de tournesol ont démarré dans certaines zones du département. à l’Ouest d’Angers, le combiné de…
Les agriculteurs appellent à la mobilisation des surfaces en herbe
Depuis deux mois, les précipitations ont été rares en Anjou. La météo a surtout été marquée par une succession de températures au…
« J'ai adoré le parcours à l'installation »
Lison Lorre s'est installée au 1er janvier 2019, à l'âge de 22 ans, au sein d'une ferme caprine, l'EARL Chèvretheil à Saint-…
Gel : demande de calamités agricoles en cours
Dès la survenance du coup de gel, les responsables agricoles du département ont pris contact avec les services de l’État. Une…
4 heures pour se régaler d’herbe fraîche
L’EARL Caprimesnil, à Montreuil-Juigné, mène son troupeau de 250 chèvres au pré, principalement l’après-midi.  
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités