Aller au contenu principal

MAGAZINE
Fermes en scène en ville

La manifestation fait étape à Beaucouzé, aux portes de la ville, le 2 septembre chez Isabelle et Philippe Brisset, avant deux dernières dates dans le département.

Isabelle Brisset dans la stabulation où des tables seront dressées pour le pique-nique. La scène où se jouera le spectacle “Samedi en huit” sera installée juste à côté, sous le hangar à fourrages.
Isabelle Brisset dans la stabulation où des tables seront dressées pour le pique-nique. La scène où se jouera le spectacle “Samedi en huit” sera installée juste à côté, sous le hangar à fourrages.
© AA

Début septembre, la ferme de la Grande Houssaie à Beaucouzé va accueillir la remorque théâtre de la compagnie Patrick Cosnet pour la 4e étape de Fermes en scène dans le département. Isabelle et Philippe Brisset, producteurs de viande bovine bio, vendent une partie de leur production à la ferme et sont membres du réseau Bienvenue à la ferme. Ils organisent tous les deux ans des portes ouvertes sur leur exploitation. Autant dire qu’accueillir 250 personnes ne leur fait pas peur.  “L’idée est partie de nos enfants et nous les avons suivis. Créer un moment convivial, le temps d’un spectacle à la ferme, cela permet aussi de changer du quotidien”, souligne Isabelle Brisset. Pour organiser la soirée, ils se sont associés au Comité des fêtes de Beaucouzé. La soirée débutera à 19 h par un apéritif offert par les exploitants. Le repas - les participants sont invités à apporter leur pique-nique ou un plat à partager - se poursuivra en musique avec le groupe local de folk Tradimusanse avant l’entrée en scène des comédiens vers 22 h. Ils joueront “Samedi en huit”, une pièce qui plonge le spectateur avec humour dans les préparatifs d’une noce à la campagne. La remorque de Fermes en scène repartira  le lendemain, samedi 3 septembre, pour une halte à Genneteil avec  le spectacle “Un coup de casquette à Pierre Perret”. Le 10 septembre, ultime date dans le Maine-et-Loire, elle passera par  Saint-Laurent-de-la-Plaine où la compagnie jouera “La femme du mineur”.       

D. J.

PRATIQUE

"Samedi en huit", le 2 septembre à partir de 19 h à la Grande Houssaie
à Beaucouzé. Tarifs : 12 €, tarif réduit (12-18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi) : 6 €, gratuit pour les - de 12 ans. Réservations : Isabelle Brisset, 06 24 42 02 40 ou Annick Bourdet, 06 89 55 11 58.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités