Aller au contenu principal

FNP : ' ​Bigard et Cooperl doivent revenir au marché '

Après la suspension des 10 et 13 août, le marché au cadran qui avait été programmé pour le 14 août ne s’est pas tenu, les acheteurs Bigard et Cooperl ont maintenu leur boycott.

Paul Auffray, président de la Fédération nationale porcine.
Paul Auffray, président de la Fédération nationale porcine.
© FNP

Pourquoi une nouvelle suspension du marché ?

Paul Auffray : il y a eu des discussions très tendues entre ceux qui ont une approche technique et ceux qui ont une analyse plus politique de la situation. Finalement il a été décidé de suspendre le marché jusqu’à la tenue de la table ronde annoncée par le ministre de l’Agriculture, lundi prochain, le 17 août.

 

Qu’attendez-vous de cette rencontre ?

PA : nous attendons des engagements précis du ministre sur l’allègement des charges, l’abaissement du coût du travail, l’embargo russe et la restauration collective pour qu’elle privilégie les achats de porcs français.

 

Peux-t-on maintenir l’engagement d’achat à 1,40 €/kg ?

PA : nous allons tout faire pour qu’il en soit ainsi. En tout cas le prochain marché doit se tenir lundi et les deux opérateurs, Bigard et Cooperl doivent impérativement revenir.

 

Faut-il faire évoluer le marché au cadran comme le souhaitent certains ?

PA : le MPB doit rester la référence publique nationale et ne doit pas être pendu au sort de quelques acteurs. Néanmoins la FNP soutient l’idée que d’autres mécanismes permettant de renvoyer de la valeur ajoutée aux éleveurs peuvent être mis en place rapidement. Ce n’est qu’en arrêtant les guerres de clocher et en oeuvrant collectivement que nous sortirons de cette situation dramatique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Le prix des terres et prés agricoles
Tour d’horizon de l’évolution des prix des terres agricoles pour chaque département de la région Pays de la Loire.
Le robot danois qui sème et désherbe tout seul
Le robot Farmdroid, homologué pour travailler en autonomie sur la parcelle, sème et bine. Une alternative à l’usage de produits…
Le Préfet met la pression sur le sanglier
 Le Préfet a réuni le 27 septembre les représentants agricoles et des chasseurs pour faire le point sur le dossier dégâts de…
« Des conditions idéales pour semer »
Avec la météo favorable, les semis de blé ont démarré depuis la semaine dernière dans le Maine-et-Loire. Reportage au Gaec…
Donner des clés pour s’installer
160 élèves de formation agricole ont arpenté le forum à l'installation, jeudi 14 octobre, au Gaec des Mardreaux au Fief-Sauvin.
Un troupeau plus adapté à la demande
 L’assemblée générale du syndicat limousin 49 s’est tenue à Vezins, mardi 28 septembre. L’occasion de visiter l’EARL Blaiteau.
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités