Aller au contenu principal

Space
François Fillon plaide pour une «politique de responsabilisation »

➜ Déduction pour aléas, détermination des prix en interprofession, minimum retraite, le Premier Ministre est venu au Space de Rennes avec une série de mesures concrètes.

Le Premier Ministre François Fillon inaugure la 22e édition du Space à Rennes en présence de son ministre de l’Agriculture, Michel Barnier et de Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA et du Space.
Le Premier Ministre François Fillon inaugure la 22e édition du Space à Rennes en présence de son ministre de l’Agriculture, Michel Barnier et de Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA et du Space.
© AA

Le Premier Ministre François Fillon, pour son inauguration du salon de l’élevage Space, le 9 septembre, s’est fait le défenseur d’une «politique de responsabilisation » de l’agriculture. Il a plaidé pour «l’engagement de toutes les filières dans l’organisation de la prévention et de la gestion des risques ». Concédant que «c’était mal parti avec ce qui se passe dans le lait », il a pris la défense de l’interprofession où «doit se décider l’avenir de la filière ». Sa commande au groupe de travail mis en place par Michel Barnier, Christine Lagarde et Luc Chatel est claire : « concevoir des accords interprofessionnels propres à fixer les modalités de détermination des prix payés au producteur ».

Sortir de « la logique d’indemnisation publique »
Une note positive, que n’a pas manqué de saluer le président de la FNSEA Jean-Michel Lemétayer. Selon lui, « le Premier Ministre a souligné l’importance des interprofessions, ce qui est à mes yeux important dans la mesure où je suis un farouche défenseur de ces structures. Toutefois, je n’ai pas compris que leur rôle ait été contesté au moment même où le ministère de l’Agriculture dépose un memorandum à Bruxelles en leur faveur. J’attends beaucoup du groupe de travail sur cette question dans lequel nous aurons une démarche participative. » Pour sortir de « l’éternelle logique d’indemnisation publique », le Premier Ministre souhaite la mise en place dès cette année, « d’une déduction pour aléas qui répondra à une véritable logique d’entreprise ». Dès 2009,« le soutien à l’assurance contre les risques climatiques sera renforcé. Michel Barnier l’a fait inscrire dans le premier pilier de la Pac. C’est une première étape qui pourrait permettre d’évoluer un jour vers un dispositif de couverture des risques de l’entreprise », a indiqué François Fillon. La création d’un fonds sanitaire est également à l’ordre du jour : « Avec le bilan de santé de la Pac, en 2010, nous allons pouvoir améliorer notre dispositif d’indemnisation ». Enfin, le chef du gouvernement a assuré « engager toutes les filières dans l’organisation de la prévention et de la gestion des risques ». D’APRÈS AGRAPRESSE ET INTERTITRES

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Fermes en fête : le pari réussi des JA49
Après une trop longue période et un contexte qui n’a pas permis au réseau JA de se retrouver. Fermes en Fête relance la dynamique…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Terrena veut ouvrir l’ère de l’Agriculture à Impacts Positifs
L’AG de Terrena s’est déroulée mardi 15 juin, en présentiel au Centre des congrès d’Angers et avec une retransmission en live en…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Deux projets de loi cruciaux pour l’agriculture
FDSEA et JA  ont rencontré les parlementaires sur deux dossiers majeurs du moment examinés  par l’Assemblée nationale et le Sénat.
La hausse des prix et la pénurie des matériaux inquiètent
Acier, cuivre, matières plastiques, bois... Après une chute mondiale en 2020, les prix de ces matières premières connaissent…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités