Aller au contenu principal

Glyphosate: en cas de suppression, des surcoûts estimés à 975 M€/an en France

Couvert végétal. En France «le glyphosate est essentiellement utilisé en gestion d'intercultures », rappelle Jean-Paul Bordes, directeur R&D chez Arvalis.
Couvert végétal. En France «le glyphosate est essentiellement utilisé en gestion d'intercultures », rappelle Jean-Paul Bordes, directeur R&D chez Arvalis.
© V. Marmuse / CAIA

Depuis les annonces de Nicolas Hulot sur le glyphosate, la profession agricole a rappelé à plusieurs reprises les conséquences pour l'agriculture d'une éventuelle suppression de la substance. S'agissant des coûts directs liés à une interdiction du glyphosate, Jean-Paul Bordes, directeur R&D chez Arvalis, les estime à 975 M€ par an en France.

D'un point de vue agronomique, la FNSEA, les JA et la CR affirment que l'interdiction du glyphosate remettrait en question «l'agroécologie, l'agroforesterie ou l'agriculture de conservation.» Par ailleurs, le directeur de recherche assure que, pour l'heure, «l'alternative envisageable est le retour au labour». En France, rappelle-t-il, «le glyphosate est essentiellement utilisé en gestion d'intercultures».

A l'automne, une réunion en interne chez Arvalis doit permettre de faire la synthèse sur d'autres alternatives au glyphosate.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Protéger les tournesols des oiseaux
Le Gaec de la Coudre utilise depuis 3 ans un canon Tonnfort 5 sur ses parcelles de tournesols. Le but : lutter contre les…
Le chantier de l’unité Doué-Métha enfin sur les rails
Dix ans après le début du projet, le chantier de l’unité de méthanisation collective du Douessin a démarré à Concourson-sur-Layon…
Roulage avant semis de maïs dans la luzerne
A Pruillé (Longuenée-en-Anjou), Samuel Aubert cherche à concilier agriculture biologique avec agriculture de conservation des…
Une météo idéale pour les semis
Le Gaec du Thouet a commencé les semis de maïs depuis la semaine dernière. A Bouzillé, depuis 2 ans, l’exploitation en…
Cultures : la pluie se fait attendre...
Le déficit hydrique commence à inquiéter les agriculteurs du Maine-et-Loire.
Influenza : organiser le repeuplement
Le Cravi a tenu une réunion vendredi 6 mai à Angers en présence de la Draaf. Le début du repeuplement est programmé pour début…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 157€/an
Liste à puce
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format papier et numérique
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités
L’accès aux dossiers thématiques
Une revue Réussir spécialisée par mois