Aller au contenu principal

Concours
Grand prix Cuma : l’innovation récompensée

Chaque coopérative doit déposer son dossier de candidature avant le 16 juin prochain.

Pour soutenir l’innovation, la Fédération nationale des Cuma organise son Grand prix*. Trois thèmes ont été prédéfinis : - Installation et dynamique collective : ce thème concerne les réalisations menées par les Cuma pour aider les jeunes agriculteurs à s’installer en tant qu’exploitant agricole. - Amélioration des conditions de vie et de travail : il s’agit des réalisations menées pour aider les agriculteurs à mieux concilier et améliorer leur vie privée ainsi que leurs conditions de travail. - Territoires et développement durable : ce sont les réalisations menées par les Cuma seules ou en partenariat avec d’autres Cuma ou d’acteurs locaux agricoles et non agricoles, ayant un effet direct sur l’environnement et la vitalité socio-économique. L’objectif de ce concours est de permettre la réalisation de projets innovants mais aussi de faire connaître ces initiatives au monde agricole et au grand public ainsi que le mouvement coopératif des Cuma.

Remise des prix en septembre
Pour le Maine-et-Loire, l’ensemble des Cuma est appelé à proposer un dossier de candidature et de le faire parvenir à la FDCuma 49 (14, avenue Joxé, CS 80646, 49006 Angers Cedex 01) avant le 16 juin prochain. La remise des prix pour chaque catégorie se tiendra le 12 septembre, pendant la finale nationale de labour, les 12, 13 et 14 septembre, à La Daguenière. Les candidats retenus dans chaque département, pour chacun des trois thèmes, sont appelés à concourir pour le Grand prix national dont la remise se déroulera le 18 novembre, à Paris, lors d’un colloque organisé par la Fédération nationale.

Joël POIGNANT **

* Le Grand prix, qui a le soutien du Crédit agricole, a conclu des partenariats avec les Maisons familiales rurales, le ministère de l’Agriculture (DGER), Jeunes agriculteurs, les constructeurs (Pellenc SA, le groupe Total, Payen Import, Goodyear, Valtra, Merlo et Rabaud).
** Président de la fédération des Cuma 49.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

L’automate simplifie l’alimentation des bovins et aussi des caprins
Lors d’un webinaire organisé par le Lely Center Cholet, le Gaec de la Lisière du bois a témoigné de son utilisation d’un robot…
Cibler les adventices pour utiliser moins de produits phyto
Mercredi 26 mai, à Saint-Macaire du Bois, les équipes Berthoud ont présenté leur nouvelle solution de pulvérisation ultra…
Valentin s'installe dans une ferme laitière en pleine mutation
 A 25 ans, Valentin Leclerc s’est installé au 1er janvier avec son père Emile, qui élève des normandes à Saint- Martin-du-Bois,…
Savoir faire preuve d’opportunisme pour sécuriser ses fourrages
Eleveur de vaches laitières en bio au Louroux-Béconnais, Fabien Leprêtre cultive depuis longtemps du méteil pour l’ensilage.…
Un, deux, trois... ou zéro fongicides ?
Mercredi 2 juin, la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire a organisé une visite d’un essai variétés blé tendre x fongicides…
Peu connue, la silphie s’avère intéressante pour la méthanisation
Pour alimenter son méthaniseur, le Gaec des Fritillaires a implanté, l’année dernière, 2 hectares de silphie. La première récolte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités