Aller au contenu principal

Influenza aviaire : la vigilance de chacun est primordiale  !

Suite à la détection du virus H5N8 aux Pays-Bas, le ministère de l’Agriculture a décidé de renforcer les mesures de prévention dans les élevages de volailles contre le virus de l’influenza aviaire.

Le risque est que le virus soit transporté dans les élevages via les couloirs de migration par les oiseaux sauvages.
Le risque est que le virus soit transporté dans les élevages via les couloirs de migration par les oiseaux sauvages.
© AA

Le 20 octobre dernier, le virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8 a été découvert sur deux cygnes aux Pays-Bas. Même si aucun cas n’a été repéré en France, le ministère de l’Agriculture a passé le niveau de risque de négligeable à modéré sur l’ensemble du territoire français. Le risque est que le virus soit transporté via les couloirs de migration par les oiseaux sauvages.
Depuis le lundi 26 octobre, les mesures suivantes sont donc rendues obligatoires sur l’ensemble du territoire français :
• surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux,
• interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l’arrivée d’un département cité,
• vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet.
Pour les communes situées dans des zones dites à risque particulier (ZRP), c’est-à-dire abritant des zones humides fréquentées par les oiseaux migrateurs, des mesures supplémentaires doivent être appliquées. En Maine-et-Loire 55 communes sont concernées par ces zones dites à risque particulier.
Pour ces zones à risque particulier, les mesures sont les suivantes :
• claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux ;
• interdiction de rassemblement d’oiseaux (exemples : concours ou expositions) ;
• interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ZRP à des rassemblements organisés dans le reste du territoire ;
• interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes ;
• interdiction d’utilisation d’appelant.
 

Les communes à risque particulier
Briollay
Ombrée d’Anjou
Baracé
Loire-Authion
Morannes-sur-Sarthe-
Daumeray
Lezigné
Huillé
Durtal
Corzé
La Chapelle-Saint-Laud
Seiches-sur-le-Loir
Cantenay-épinard
Jarzé-Villages
Marcé
Soucelles
Erdre-en-Anjou
Segré-en-Anjou Bleu
Montreuil-sur-Maine
Avrillé
Montreuil-Juigné
écouflant
Verrières-En-Anjou
Feneu
Villevêque
Ecuillé
Bouchemaine
Beaucouzé
Sarrigné
Le Plessis-Grammoire
Trélazé
Les Ponts-de-Cé
Angers
Soulaire-et-Bourg
Saint-Clément-de-la-Place
Miré
Tiercé
Grez-Neuville
Cheffes
Sainte-Gemmes-sur-Loire
Montreuil-sur-Loir
Le Lion-d’Angers
Thorigné-d’Anjou
Saint-Barthélémy-d’Anjou
Longuenée-en-Anjou
étriché
La Jaille-Yvon
Chenillé-Champteussé
Juvardeil
Châteauneuf-sur-Sarthe
Sceaux-d’Anjou
Les Hauts-d’Anjou
Chambellay
Armaillé
Challain-la-Potherie
Carbay

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités