Aller au contenu principal

Médias
Internet, un outil d’information

En un an d’existence, le site de L’Anjou agricole a enregistré plus de 10 000 visites.

Il y a un an de cela, L’Anjou agricole ouvrait son site internet. Quels premiers enseignements peut-on déjà tirer ?
Jean-Marc Lézé : Il est difficile de tirer des enseignements à partir des chiffres après un an seulement d’existence, car nous manquons de recul. Mais la fréquentation se situe dans la moyenne haute comparativement à d’autres sites du même genre. Il semble aussi qu’une tendance se dessine : le site est consulté à la fois par des agriculteurs et des non-agriculteurs et ce, depuis de nombreux
horizons. On peut aussi constater une consultation assez importante de pages à chaque visite. Des sujets ont intéressé plus particulièrement les agriculteurs, comme l’avancée de la fièvre catarrhale.

Vous considérez qu’il est aujourd’hui facile de consulter internet ?
Je me réjouis que le milieu rural puisse accéder rapidement à Internet, mais je dois bien constater, pour l’avoir moi-même expérimenté à plusieurs reprises, que l’ADSL est encore parfois très irrégulier, notamment à distance des bourgs. Cela n’est pas de nature à faciliter la consultation des sites.

En ce qui concerne L’Anjou agricole, l’information va encore se développer via Internet ?
Le support papier n’est pas, à ce stade, remis en cause. L’Anjou agricole continuera à parvenir chaque vendredi chez ses abonnés. L’intérêt d’un site web, c’est aussi la rapidité de l’information. Si l’on reprend l’exemple de la FCO, la réactivité du journal, du site et du GDS ont permis aux agriculteurs d’être informés quasiment à l’instant T. C’est une performance que nous voulons maintenir.
Propos recueillis
par Martine Leroy-Rambaud
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Anjou Agricole.

Les plus lus

"Nous Paysans", un documentaire qui fait du bien
Le 23 février à 21h05, France 2 a diffusé un documentaire dirigé par le réalisateur Fabien Beziat et la journaliste Agnès Poirier…
Aux petits soins des chevrettes et chevreaux
En pleine période de mises bas, le Gaec Hérissé ne chôme pas. Les éleveurs s’attèlent à soigner les chevrettes d’aujourd’hui qui…
L’expression du ras-le-bol
La FDSEA et les JA donnaient une conférence de presse mercredi au Louroux-Béconnais sur le thème des négociations commerciales,…
Les producteurs d'œufs mettent la pression
Environ 150 agriculteurs ont vidé le rayon oeufs d’un Auchan et ont distribué leurs propres oeufs aux clients pour dénoncer le…
Des animaux qui pâturent tout l’hiver
A la Ferme expérimentale bio de Thorigné-d’Anjou, une vingtaine d’animaux, bœufs en croissance et génisses pleines, sont à l’…
Litière : le Gaec des Futaies se la joue fine
Alternative à la paille broyée, la fine de bois est utilisée comme asséchant dans les logettes des vaches laitières bio du Gaec…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site l'Anjou agricole
Consulter l'édition du journal l'Anjou agricole au format numérique
Ne manquez aucune information grâce à la newsletter d'actualités